mardi 22 août 2017

Yémen : Lettre ouverte aux représentants du monde libre



EMERGENCY. SAVE YEMEN under destruction and ravage of cholera epidemia

Extrait de l'alerte lancée par Shireen Al-Adeimi daté du 11 août 2017.


…/...
La guerre contre le Yémen fait rage, pourtant, le sort des Yéménites ne reçoit TOUJOURS PAS l’attention qu’il mérite de la part des médias et des politiciens. Quand ce qui se passe au Yémen n’est pas totalement ignoré, les faits sont déformés ou minimisés parce que les gens ont peur de regarder en face les conséquences de la participation active de leurs pays à la destruction du Yémen. Alors que les riches États arabes bombardent le Yémen avec des armes sophistiquées (achetées à l’Occident) et embauchent des mercenaires pour leurs troupes au sol, beaucoup de gens et d’organes (par exemple l’ONU) ont peur de s’opposer aux Saoudiens parce qu’ils ont besoin de leur argent ou parce qu’ils sont eux-mêmes impliqués dans le conflit et / ou en profitent (par exemple, les États-Unis et l’Angleterre). Alors, l’ONU exprime ses « inquiétudes » et le Royaume-Uni son désir de « trouver une solution politique », tout en se remplissant les poches du prix du sang des Yéménites. Et, même si les citoyens sont souvent inconscients des crimes de leurs gouvernements, beaucoup connaissent le hashtag #Yemen et pourtant ne font rien.


Le Yémen est-il devenu un spectacle sportif ? Depuis deux ans et demi, les corps émaciés des enfants yéménites ou leurs cadavres envahissent nos écrans. Certains versent des larmes, d’autres font un don, d’autres encore accusent les responsables politiques, mais la plupart des gens préfèrent regarder ailleurs. Est-ce de l’impuissance ou de l’indifférence ? Je ne sais pas. Sommes-nous « loin des yeux, loin du cœur » ? Je ne sais pas. Quelqu’un m’a dit, une fois, que les enfants yéménites n’étaient pas assez « photogéniques » pour susciter de l’empathie. Est-ce du racisme, de la discrimination ? Je ne sais pas. Ou bien, les portefeuilles yéménites ne sont pas assez bien remplis pour acheter ou exiger l’attention, la condamnation et l’action du reste du monde ? Je ne sais pas non plus....

Shireen Al-Adeimi (@ shireen818) est née à Aden, dans le sud du Yémen. Elle prépare actuellement un doctorat à la Harvard Graduate School of Education. Le texte ci-dessous est un Twit qu’elle a publié le 11 août 2017.

Signez la pétition : ICI






Lettre ouverte de André Chenet, citoyen lambda,
aux représentants du monde libre :


Il y a un mot en anglais pour traduire et justifier notre désarroi: Impotency" Gaël Hadey


Comment peut-on être fier de notre civilisation ces temps-ci? Après la Palestine, la Libye, l'Irak, tant de pays africains dévastés? Quelle là-dedans la part réelle de notre vie? En Occident les populations votent pour des lâches, indifférents et dangereux représentants de commerce patriotique trop propres sur eux pour être honnêtes.

Nos coeurs sont devenus si durs, nos yeux aveugles, nos oreilles sourdes ... Le Yemen se meurt de façon atroce sous les bombes et une épidémie de cholera termine l'horrible travail des saoudiens et autres monstres avec l'agrément (silencieuse complicité) de toutes "les nations dites démocratiques" qui sont leurs alliées. Je suis malade à crever de ce monde affairiste de banques et de corporations sans limites. Nous devons avant tout stopper les guerres avant de tenter ensemble de trouver des solutions au "génocide planétaire".

Qu'en pensez-vous Mr Trump, Mr Macron, Mme Merkel, Mme May?
Vous sentez-vous bien Mr Obama, Mr Hollande, Mr Cameron? L'Amérique US et l'Europe de l'Ouest ont failli à tous leurs devoirs.

L'ingérence aujourd'hui est devenue la pire politique qui soit parce que partout les armes t la violence ont le dernier mot.

Souvenez-vous de l'Indochine, du Biafra, du Rwanda, du Congo, de la Somalie...

Souvenez-vous de l'Algérie, de la Mauritanie, du Hondura, du Guatémala de Gaza....

Tant d'irrémédiables blessures mortelles depuis Christophe Colomb. Qui sommes-nous vraiment ces jours-ci?


Texte original en anglais :

How should we be prout of our civilisation ? Between Palestinia, Libya, Syria, Irak, many countrie of Africa what is the real part of our life? People in Occident vote for couards, indifferent and dangerous leaders too cleans to be honnest. Our hearts are so hard, our eyes blinds, our ears deafs... Yemen is horribly dying by now under bombings and cholera is finishing the awfull job of saudian and other monsters with the agreement (silent complicity) of all "democratic nations", their allies ... I'm sick of this world of banking & hopless corporation. Crime is becoming an ordinary way of life, a diplomatic blackmail of terror. We must stop the wars before find solutions to the planetary genocid. What do you think Mr Trump, Mr Macron, Mrs Merkel, Mrs May? Do you feel all right Mr Obama, Mr Cameron, Mr Hollande? America with Europa are completely failing to their responsabilities. Interference is today the worst international policy because everywhere weapons have the last word.
Remember Indochina, Biafra, Rwanda, Congo, Somalia. Remember Algeria, Mauritania, Hondura, Guatemala, Gaza ... so many irreversible injuries since Christopher Columbus. Who are we these days? André Chenet






J’étais morte pour la Beauté – mais à peine
M’avait-on couchée dans la Tombe
Qu’un Autre – mort pour la Vérité
Etait déposé dans la Chambre d’à côté –
Tout bas il m’a demandé « Pourquoi es-tu morte ? »
« Pour la Beauté », ai-je répliqué
« Et moi – pour la Vérité – C’est Pareil –
Nous sommes frère et sœur », a-t-Il ajouté –
Alors, comme Parents qui se retrouvent la Nuit –
Nous avons bavardé d’une Chambre à l’autre –
Puis la Mousse a gagné nos lèvres –
Et recouvert – nos noms –

Emily Dickinson
1992, Escarmouches, Orphée-La Différence

Yémen


Save Yémen : https://www.change.org/p/saveyemen



Aucun commentaire: