dimanche 28 mai 2017

Prisonniers palestiniens : une lutte exemplaire

Palestine ton peuple se bat comme un lion blessé et fier contre la répression et les humiliations : 70 années de résistance malgré tant de trahisons, de défaites et de sacrilèges. Des milliers de tes enfants héroïques nourrissent ta terre ancestrale où l'ennemi épaulé par les grandes puissances de ce bas monde entretient un enfer justifié par le meurtre, la destruction, les massacres et le déni de ton droit à une vie digne. Mais la roue de l'Histoire qui a traversé la Shoah et t'a écrasée dans la foulée n'a pas fini de tracer son sillon dans la chair de toute l'humanité.
Palestine, je te célèbre avec les larmes et les cris d'angoisse des vaincus qui savent ce que signifie le combat pour la liberté.
André Chenet


Le combat pour la liberté continue !

Ils ont affronté l’occupant mains nues, avec leurs corps, et malgré l’omerta des gouvernements occidentaux et arabes, ils ont réussi à faire plier l’occupant en l’obligeant à négocier avec les dirigeants palestiniens qu’Israël a cherché par tous les moyens à écarter, et en obtenant satisfaction sur les points suivants :
Samidoun nous envoie la liste des demandes satisfaites par Israël, en soulignant que si elles peuvent paraître minimes, les 40 jours de grève de la faim, ont représenté une extraordinaire démonstration de la résistance du peuple palestinien, de sa capacité à s’unir et à susciter un soutien dans toute la Palestine occupée, et dans le reste du monde, et à montrer que les vrais dirigeants pour la liberté de la Palestine, ne sont pas ceux qui collaborent avec Israël, mais bel et bien ceux qui sont derrière les barreaux.
  • rétablissement d’une deuxième visite familiale mensuelle (supprimée il y a plus d’un an par la Croix Rouge Internationale, sous des prétextes financiers fallacieux et à la demande d’Israël)
  • élargissement de la notion très étroite de famille qui prévalait jusqu’ici : désormais les grand-parents, petits enfants, pourront rendre visite aux prisonniers palestiniens
  • la durée des visites passe de 45 minutes à 1 heure
  • un téléphone public sera installé dans toutes les prisons et les prisonniers, hommes, femmes et enfants, pourront communiquer avec leur famille sur une base quotidienne
  • autorisation pour des médecins indépendants de venir examiner les prisonniers
  • augmentation de la dotation de cantine des prisonniers
  • accès à 3 chaîne de TV satellite
  • Amélioration de l’hôpital de la prison de Ramla avec plusieurs chambres et une aire de récréation
  • Possibilité de faire des photos avec sa famille une fois par an
  • Augmentation de la quantité de viande, de légumes et de fruits servis aux prisonniers
  • Autorisation d’introduire des vêtements personnels
  • Fourniture à chaque prisonnier d’un litre d’huile d’olive, d’1 kg de café, d’1/2 kg de baklava et 1/2 kg de za’atar.


Palestiniens célébrant la victoire des grévistes de la faim


Samidoun, le réseau de solidarité avec les prisonniers palestiniens salue à nouveau leur lutte, leur résistance face à la répression et aux bassesses de l’occupant, ainsi que la solidarité qui s’est manifestée dans le monde entier, avec de multiples manifestations et grèves de la faim.

Samidoun appelle à amplifier la campagne de Boycott, Désinvestissement et de sanctions et à choisir un jour de la première semaine de juin pour célébrer partout la victoire de la Dignité, le combat héroïque des prisonniers politiques palestiniens, et affirmer la poursuite du mouvement international de solidarité avec la lutte d’émancipation du peuple palestinien.






Source : CAPJPO-EuroPalestine

A lire sur Danger Poésie : Nous souffrons d'un mal incurable

Aucun commentaire: