lundi 1 juin 2015

Mourir en mai



« La Novorossia sera ! Elle sera sans oligarque, fondée sur le pouvoir du peuple et des gens simples. C’est notre chance de pouvoir construire un Etat juste et humain ! » 






Mozgovoï assassiné !

De retour du front, où, dans notre secteur, toute la nuit durant les forces ukrainiennes ont bombardé les positions républicaines au Nord de Marienka, la plus grande déflagration nous attendait à notre base lorsque nous apprenions avec tristesse la disparition d'Alekseï Mozgovoï, victime d'un lâche attentat ce samedi 23 mai.

Mozgovoï incarnait dans toute sa dimension passionnelle et même libertaire cet engagement total pour la défense d'un sanctuaire. Ce chef de guerre incontesté, par delà les critiques (inévitables) que provoquaient ces prises de position et son franc parler, vient de sceller de son sang une pierre d'angle de l'Histoire de la Novorossiya...

Que les dieux des combats l'accueillent comme il le mérite au banquet du Walhalla, car cet homme, cet insoumis qui a fait don de sa personne à sa patrie, mérite notre respect éternel et n'en doutons pas, son esprit planera toujours et encore au dessus de nos champs de bataille, nous apportant alimentant notre courage devant les monstres qui viennent pour mourir sur nos remparts...

Erwan Castel



Est-ce cette intuition qui caractérise les grands combattants ou cet appel de la Camarde qui rodait depuis des mois, de plus en plus pressante autour de lui, qui poussa Mozgovoï à écrire lui-même son épitaphe ? 


Mourir en mai n’est pas si mal
La tombe est facile à creuser
Que chantent encore les rossignols
Une dernière fois, incomparable

Le fracas des premiers orages
Au lieu de tristes funérailles…
Qu’en fait de larmes coule la pluie
Des souvenirs lave la peine.

La petite butte de ma tombe
Sous l’herbe verte m’abritera
Pas la peine d’y planter la croix,
Parmi les bouleaux alanguis.

Sous le murmure des jeunes feuilles
Qui s’ouvrent tout juste à la vie
L’herbe n’a pas encore blanchi,
Tout vient seulement de s’éveiller.

Mourir en mai n’est pas si mal…
Rester dans la fraîcheur du printemps.
Sans avoir pu tout accomplir,
Au moins j’ai fini de douter…

Mourir en mai n’est pas si mal…

Alexeï Mozgovoï 








Не плохо в мае умереть,
Могильщику копать удобно.
И соловьи всё будут петь,
В последний раз, так бесподобно.

Под грохот первых майских гроз,
Вместо унылых отпеваний...
И дождь, прольётся вместо слёз,
Он смоет грусть воспоминаний.

Могильный холмик приютит,
Под покрывалом трав зелёных.
Пусть даже крест там не стоит,
Среди берёзок утомленных.

Под шелест листьев молодых,
Что только к жизни потянулись.
Пока ещё нет трав седых,
А только, только всё проснулось.

Не плохо в мае умереть...
Остаться в свежести весенней.
И хоть не смог я всё успеть,
Но не осталось уж сомнений...
Не плохо, в мае умереть...

Алексей Мозговой. 









Les fascistes ukrainiens revendiquent le meurtre de Mozgovoï et des camarades qui l’accompagnaient …





Meurtre de Mozgovoï :

les pro-Kiev réclament 300.000 USD de récompense






Le chef militaire de la République populaire autoproclamée de Lougansk (LNR) Alexeï Mozgovoï a été tué le 23 mai lors d’une opération spéciale du groupe de combattants pro-Kiev Tini (Les Ombres).
Les combattants du groupe pro-Kiev Tini (Les Ombres) ont demandé une récompense de 300.000 dollars au gouvernement ukrainien pour le meurtre d’Alexeï Mozgovoï, commandant de la brigade indépendantiste Prizrak (Fantôme), rapporte le site russe LifeNews.
"Mozgovoï et trois autres personnes ont été tuées dans l’explosion de deux mines antipersonnel МОN-50 à 18h48 près du village Mikhaïlovka au détour du chemin Perevalsk-Lougansk. Trois autres personnes ont été achevées à deux fusils Kalachnikov (…). Une récompense de 300.000 dollars a été offerte pour leurs têtes (…). Si vous l’avez promis, payez",
a indiqué M.Gladkiï sur sa page Facebook.
Le chef du groupe Tini a ainsi confirmé la déclaration des compagnons d’armes de M.Mozgovoï selon laquelle le meurtre avait été commis par des combattants pro-Kiev. Au total, l’attentat organisé par Tini le 23 mai a fait sept morts : le chef militaire de la République autoproclamée de Lougansk Alexeï Mozgovoï, sa porte-parole Anna Asseïeva, ses deux gardes du corps et son conducteur, ainsi que deux autres personnes qui se trouvaient dans un autre véhicule.
M.Mozgovoï était connu en Ukraine mais aussi à l’étranger. Les Etats-Unis et l’UE l’ont inscrit sur leurs listes noires respectivement en décembre 2014 et février 2015. D’ailleurs, il l’a considéré comme un geste de reconnaissance de ses mérites militaires. D’après les médias, Alexeï Mozgovoï a déjà été la cible de plusieurs attentats.









Aucun commentaire: