dimanche 16 novembre 2014

L'harmonique de la fréquence terrestre


ou "L'imposture du diapason La 440"

A consulter sur Wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Diapason



« Si tu veux contrôler le peuple, commence par contrôler sa musique. » Platon


« Harmoniser la vie en accord avec les fréquences de la nature et il y aura plus de joie, de bonheur et de beauté dans nos expériences de tout les jours. »  Edgar Cayce



"Une rumeur facebookienne persistante veut que Hitler ait imposé le diapason La 440 ainsi que la langage binaire informatique pour entraîner l'humanité hors des cycles naturels et l'orienter vers sa déshumanisation." D. B.










La gamme "naturelle" fait référence à la justesse des harmoniques. L'harmonique est l'une des caractéristiques de la musique avec le rythme et la mélodie. Lorsqu'un instrument peut générer deux sons en même temps qui sont harmonieux, il génère une harmonique. Les harmoniques "pures" sont en résonance les unes par rapport aux autres, c'est à dire qu'elles vibrent en sympathie lorsque l'une d'entre elle est activée.

La musique a été reformatée en un solfège midifié en fréquence. Un secret d'initié qui récupère notre énergie vitale afin de nous déconnecter des ondes universelles. Apparemment, Hitler jouait de la musique en utilisant 440Hz qui était aussi un changement apporté par l'Eglise romaine à l'époque où ils ont interprété la Bible. Avant cela, 432Hz, c'était le ton utilisé  loin dans l'histoire. Il ya le fait que 440Hz ne fonctionne pas correctement dans la musique, la musique 432Hz permet de mieux la faire circuler.

Le Dr Leonard Horowitz écrit dans un article :

L'industrie musicale "...utilise cette fréquence imposée (440Hz) qui entraîne le "troupeau" vers une augmentation de l'agression, une agitation psycho-sociale et des troubles émotionnels prédisposant les gens à des maladies physiques..." alors que les agents de cette conspiration fournissent une pacification 'thérapeutique' sous la forme d'une panoplie de drogues et de tranquillisants psychotropes pour le stress qu'ils ont créé à dessein et une chimiothérapie pour les maladies plus sérieuses qu'elle inspire".

Il dit, "L'énergie (la vibration) impacte la "vie" (biologie) et notre corps par l'intermédiaire du médium le plus banal de la vie : l'eau. Le poids du corps, constitué presque à 80 % d'eau, vibre et résonne aux fréquences et les fréquences manœuvrent notre matière physique et le processus des pensées. On a démontré que la lumière et le son sont les moteurs primitifs de la communication intercellulaire, ce qui explique que notre santé, ou son manque, peut réellement être le produit de la résonance vibratoire du son et de la lumière".







Des explications plus détaillées sur les effets du diapason musical, extrait du n° 45 de "Sacrée planète" :

Sacrée Planète : Pourquoi et quand le diapason LA 440 Hz est-il devenu le standard ?
Franck NABET : "Il est vrai que depuis 1953, le diapason en LA 440 s'est vu devenir la référence dans l'accordage des instruments, sans que l'on sache pourquoi. Je ne sais pas si la théorie avancée disant que les nazis utilisaient le La 440Hz pour leur propagande et qu'ils l'auraient imposé comme standard est juste ou non.
Aucune musique ethnique ou ancienne n'est jouée à cette hauteur de note, ce qui nous laisse encore avec des interrogations sur l'utilisation de ce diapason.



En janvier 1975, le diapason La 440 Hz devient une norme (ISO 16:1975), ce qui définit par la suite son utilisation dans toute les écoles de musique.
Actuellement, de nombreux chanteurs  sont obligés de monter leur voix à cause de ce diapason et souffrent de déformations importantes des cordes vocales. Naturellement, nous nous accordons plus facilement sur le La 432 Hz.

La fréquence de 432 Hz est qualifiée, par des scientifiques, de "naturelle". Ils ont calculé les fréquences de résonance des atomes et molécules dans la nature. L'oscillation à 432Hz est une fréquence de résonance de l'eau (alors que le 440 Hz ne l'est pas). Rappelons que l'eau est un constituant majeur de toute vie sur terre, de la bactérie jusqu'aux organismes les plus développés. Ceci nous laisse présager de l'incidence d'une telle fréquence sur l'être humain !

Cette fréquence est inscrite jusque dans notre système solaire. La précession de la Terre compte 25 920 années, c'est le cycle apparent de la rotation des étoiles dans notre ciel (360°), produit par le mouvement de la Terre dans l'univers. Quand on divise 25 920 par 360, on arrive au chiffre 72.

Sacrée Planète : Que pensez-vous de ces données ?

Franck NABET : Ces informations sont exactes, 432 Hz correspond à une harmonique de la fréquence terrestre. Chaque matière a une fréquence de résonance qui lui est propre. Tous les éléments à l'origine de la vie se retrouvent être une harmonique d'une note dans l'accordage en 432 Hz, à partir du moment où nous utilisons une gamme respectant les lois harmoniques juste.

Quand la musique est accordée à 432 Hz, on remarque que les autres notes correspondent exactement aux fréquences de résonances des éléments naturels comme le sol pour l'oxygène. Le do a une fréquence de résonance qui active le système chlorophyllien des plantes par exemple... L'écoute d'une musique en 432 Hz nous rapproche donc de la nature. Elle nous met en résonance avec elle. En 440 Hz, au contraire, nous nous en éloignons par le décalage avec les fréquences naturelles.

Comme nous le précise Jacqueline Bousquet (Dr ès Sciences, Biologie, Endocrinologie, Biophysique, Physiologie, Immunologie, chercheur honoraire au CNRS (1962-1997), conférencière internationale et écrivain.) "tout être vivant ne peut se comporter qu'en récepteur ou émetteur d'une gamme de fréquence avec laquelle il entre en résonance". L'information émise par des musiques en gamme tempérées ne peut donc pas avoir d'effet thérapeutique positif sur notre état puisqu'elles ne sont pas en phase avec notre propre champ vibratoire.

A l'opposé, les musiques composées en gamme "naturelle" ont un effet profond sur l'organisme, en procurant rapidement une sédation du système neuro-végétatif et un état de bien-être. Les chants religieux, notamment chez les cisterciens, étaient composés avec cette gamme, on leur reconnaissait des vertus pour la sérénité et l'élévation de l'âme.

Le 432 Hz est aussi une harmonique du 8 Hz, qui n'est autre que le rythme de la fréquence cérébrale Alpha dans laquelle nos deux hémisphères du cerveau sont synchronisés pour fonctionner ensemble en harmonie. Le néocortex, inutilisé à 90 %, commence à s'éveiller avec cette synchronisation : elle s'installe dans toutes les cellules du cerveau pour créer un 
flux d'information maximal.




Ecouter la musique accordée au La 432 Hz harmonise nos hémisphères cérébraux, ce qui nous éveille à l'orchestration de nos pensées dans les cathédrales de nos esprits.
Sacrée Planète : A t-on testé l'effet sur un auditeur à partir d'un même morceau de musique, l'un en La 432 Hz et l'autre en La 440 Hz ?

Franck NABET : Oui, une étude scientifique, au Pays-Bas, a démontré que plus de 76 % des gens ont perçu la musique au La 432 Hz comme plus belle rapport à la même musique accordée à 440 Hz. Une autre étude scientifique a même démontré de meilleurs bénéfices sur le rythme cardiaque par rapport à une même musique en 440 Hz. La Hollande s'intéresse beaucoup au 432 Hz et de nombreux musiciens recommencent à composer ou même à mixer sur ce diapason. Des études fleurissent sur l'utilisation du 432 Hz, malheureusement pas toujours bien mises en valeur. Par ailleurs, lorsque je fais des conférences sur ce diapason, je suis surpris par l'impact du 432 Hz sur le public.

En effet, si je ne dis rien, la plupart des gens le préfèrent au  440 Hz. Par contre si je les présente,  alors la préférence ira au 440 Hz. Ceci est logique car cette fréquence ne fait pas appel au même cerveau. En ayant nommé les deux diapasons, le cerveau analytique reconnaît le 440 Hz.

Le La 440 Hz nous emmène plus vers une appréciation intellectuelle de l'harmonie musicale, vers la réflexion ; par contre, une musique à 432 Hz nous emmène plus  vers une réelle sensation de coeur ou nous facilite la sensation vers  nos sentiments les plus intimes en profondeur. En 432 Hz, on arrive plus facilement à sentir la musique, elle arrive plus facilement à nous émouvoir, c'est-à-dire nous mettre en mouvement, elle nous touche sur le plan énergétique, là où sont stockés toutes nos mémoires.



Quelques correspondances :

La : 432 Hz : L’eau, Ondes Alpha cérébrales idéal au repos pour un fonctionnement cérébral harmonieux
Ré : 288 Hz : La précession de notre planète Terre, Battement idéal du coeur humain au repos
Sol : 384 Hz : Oxygène

Le battement du cœur de la planète aurait une pulsation de 144 Hz, la plus saine qui existe. Le battement du cœur d’un être humain adulte au repos est idéalement de 72 battements par minute, ce qui correspond exactement à un sixième de 432 Hz ou la moitié de 144. Le 144 Hz est aussi la fréquence du D ou du Ré quand le la est accordé au 432 Hz.






Commentaires : 

"Evidemment. De même que le 432 n'a pratiquement jamais servi de norme. Cet article est un torchon idéologique, et un exemple remarquable d'ignorance déguisée en expertise. Il est vrai qu'en usant de terminologie acoustique, c'est facile, vu que la plupart en ignore le b.a. ba. http://fr.wikipedia.org/wiki/Diapason" D. B.

"Il y a une chose qui cloche dans tout ce débat : une gamme naturelle est effectivement harmonieuse, alors que la gamme chromatique ne l 'est pas. Or le la 432 peut être la base de l'une ou de l'autre, tout comme le la 440. C'est l accordaient qui change la donne. En tant que violoniste, je m'insurge contre ce faux débat qui associe une fréquence à un type de gamme ! 

Ouvrez vos oreilles : tout instrument chromatique est délibérément faux. En 432 comme en 440. Seuls les trombones, les violons et la voix peuvent jouer librement.  

La notion d'harmonique, telle que l'auteur de cet article l'exprime dans son introduction est incomplète.
Une seule note produit une infinité d'harmoniques et celles ci sont amplifiées ou pas en fonction des détonateurs de l'instrument. Lorsqu'on joue plusieurs notes simultanément, ces harmoniques réagissent entre elles. Dans le mode naturel elles sont harmonieuses alors que dans le mode chromatique elles engendrent des "battements" qui sont harmonieux.
La gamme chromatique n'à pas été créée par les nazis. Elle date de Rameau et du clavecin bien tempéré. Il s'agissait de réunir sur un même instrument à touches plusieurs tonalités. Chose impossible puisque l'enchaînement des quintes ne tombe pas juste... la 12ème quinte en partant du la donne un la dieze. Les partisans du tempérament ont donc opté pour diminuer la justesse de chaque quinte d'un 12ème de demi ton. Pour accorder un piano il faut ainsi faire "battre" chaque quinte d 'une seconde et demie... Que ce soit un la 432 ou un la 440, c'est ainsi qu' on règle la question du tempérament. Aucun piano ne permet de jouer en gamme naturelle !
Ça n'à pas empêché un Bach ou un Mozart de composer et de jouer et d'enchanter des générations...Bien avant Hitler !!!
Et personne ne les a poursuivi ni considéré comme faussaires." Phil


Cet article est intéressant, mais me parait du genre qui exagère beaucoup, en ne se focalisant pas sur l'essentiel, et ça ne veut pas dire grand chose que d'asséner qu' '' une étude scientifique, aux Pays-Bas, a démontré que plus de 76 % des gens ont perçu la musique au La 432 Hz comme plus belle rapport à la même musique accordée à 440 Hz '' Comme si les gens étaient accourus au secours de Kant pour définir des normes objectives à la beauté. Que de dites belles femmes peuvent passer pour d'affreux vampires à un ascète heureux ... et pour la musique indienne , elle était il y a un siècle comparée par nos critiques mélomanes à des vagissements, tandis que pour les balinais , la musique symphonique paraissait sans ailes faute d'être menée par des tambours, et il y a plein d'esthétiques qui se contredisent, d'Afrique à Tahiti., en passant par Java où en musique classique, la dissonnance est éventuellement source de beauté, mais sans esprit de système , tout dépend de l'Ecoute , et donc il y a des gens qui comme moi, trouveront bien des musiques de purs reflets de leur époque et de ses rythmes, de ses pathos et maux de tête ou matraquages à sublimer. Ce qui veut dire que je crois néammoins à l'harmonie, mais plutòt comme l'art de soigner la dysharmonie qui nous advient, intérieure ou extérieure , par un saut sur un autre type d'écoute. C'est ainsi que le chant des cigales qui me paraissait tellement monotone , m'est un jour apparu sous un angle différent, carrément extatique ... mais toute création est prolongement du AUM cosmique, du moins à la base et à travers tellement de formes animales et autres ...Je crois que le LA 440 est certes un parti pris parmi d'autres, mais que l'important est le souffle et l'écoute de celui qui fait usage de l'instrument disponible sous ce chiffre... Je ne nie pas qu'on puisse fabriquer ou accorder tout un orchestre en la 432, et que cela puisse être mieux, mais se focaliser là dessus , c'est comme si on voulait sculpter le français de façon plus rationnelle comme par un prolongement scientiste de l'oulipo , ou le combiner avec la grammaire tahitienne... pourquoi pas, j'ai bien inventé le paou pantago, qui est une langue basé sur les couleurs, les vertus , et des repères mélodiques et ryhmiques qui font sens pour moi... donc que chacun trouve la clé de son énergie par sa recherche , je suis pour. Mais vouloir dogmatiser là dessus, c'est de l'enculage de mouche. L'éléphant Ganesh, est il chanté dans une danse de Bharata Natyam, danse sur le temps , apres le temps et avant le temps, ce qui veut dire que l'entraînement vise avant tout à une compréhension des vibrations et des mathématiques de l'Univers, la méthode n'est pas une fin en soi, et tout l'Univers est vibrations, rythmes, diversité de langages, d'organes sensoriels ... C'est une illusion que de croire qu'on peut rétablir l'harmonie par des mesures scientistes, mais c'est l'illusion de cette société, avec ses principes de précaution délirant. cela me fait penser à un gars qui ne voulait manger que des fruits , mais comme cet excès exclusif de fruits les transformait en alcool, il est mort de cirrhose du foie comme un ivrogne... Ce dogmatisme sur les vibrations peut produire des oeuvres entièrement focalisées sur tel ou tel aspect pertinent mais avec un oubli excessif des autres dimensions nécessaires à l'harmonie dans l'art. Donc article interessant, mais ne pas en faire une religion, sinon on en arrive à des musiques de méditation qui sont des musiques de supermarché par une démagogie qui se croit pédagogie. D.O.T.





Faut-il que vous soyez à ce point coupé de la nature pour imaginez que la musique ne soit que pure invention humaine ? Vous-même issue de la Nature me semble-t-il à moins que vous ne soyez sorti d'une machine ??? Et quand bien même certains soient bien inspirés, l'inspiration est d'ordre divine... liée à l'Univers, la nature.
Tous les matins un oiseau me chante une partie précise des 4 saisons de Vivaldi. Quand est-il de la mer, du vent, des animaux, de l'air dans les végétaux, les minéraux ? Avez-vous entendu le désert chanter, lorsque le sable coule et que les collines se déplacent ?
Comme si l'homme dans ces conceptions et inventions ne s'inspiraient pas de la Nature !
Très bien, vous parlez de diversités, et ça prouve quoi ? Dans la Nature la plus grande des biodiversités existe.
"J'aime l'éclairage musical et le fonctionnement de la propagation des sons ci-dessus donné dans un commentaire :
"Ce vrombissement sous terrain est très profond et n'est pas audible par l'homme en temps normal, les fréquences étant bien trop basses. Il arrive cependant que cette vibration infrasonique trouve un écho dans le sous-sol, soit dans des poches d'eau soit dans des cavités (cavernes et réseaux de grottes). Ces poches d'eau peuvent tout à fait être des lacs, voire des retenues de barrages, la construction vibrant alors telle une membrane.
- Si le vrombissement du sous sol se réverbère dans de l'eau, le son qui en sort est très metallique, un peu comme une scie qui couperait du métal, cela à cause de la manière dont se propage le son dans un liquide.
- Si le vombrissement résonne dans des grottes vides (avec du gaz, air ou CO2 peu importe), c'est plutôt un son de type violon qui se propage en surface car on se retrouve dans un cas de caisse de résonance (comme les violons et les guitares).
- Si le vombrissement se fait écho dans des tunnels (réseaux de grottes creusés par des rivières souterraines), le son émis est de type trompette, ce qui est tout à fait compatible avec la propagation des sons dans un tube. Ce que nous utilisons pour fabriquer des instruments de musique, c'est à dire transformer une petite vibration (lamelle ou corde qui vibre) en véritable son est identique à ces phénomènes.
" Lysann

















1 commentaire:

Anonyme a dit…

72 bpm = 72 / 60 bps = 1.2 Hz donc rien à voir