samedi 2 août 2014

L'herbe qui guérit et nourrit




En réalité, le gouvernement sait depuis 1974 que le cannabis est capable de guérir le cancer. En 1972, Richard Nixon a fait voter un budget largement supérieur à celui généralement attribué à la lutte contre la drogue. Il pensait que si l'on pouvait prouver que le cannabis causait le cancer des poumons ainsi que la cigarette, il pourrait recevoir le soutiens dont il avait besoin. Pour ce faire, il demandé à l’université de Médecine de Virginie de réaliser une étude sur deux ans afin de tester les effets du THC sur le corps humain. En 1974, l'étude a pris fin. Il en ressortit  que si le THC est ingéré de façon très concentrée (en absorbant de l’huile de cannabi, par exemples) la substance attaquera alors toute cellule mutante dans le corps tout en régénérant et renforcant les cellules saines.
Ils avaient découvert le remède PARFAIT pour guérir du Cancer. Cela fonctionnait vite et bien, et agissait sur plusieurs formes  de formes différentes de cancer, à TOUTES les phases et sans aucun effet indésirable (Contrairement à la chimiothérapie qui détériore le corps humain et tue 1 patient sur 5). Mais ce n’est pas tout, d’autres recherches ont montré que cela pouvait dissoudre toute sorte de tumeurs et pouvait même venir à bout de   tel que le staphylocoque doré. Quand Richard Nixon a appris les résultats de l’étude, il n’a pas été ravi de découvrir tout cela. Il a fait classé le rapport. Lorsque en 1976, le président Gerald Ford eut connaissance des résultats de cerapport, il devint furieux et mit fin à toutes les études publiques sur le cannabis et chargea de ces recherches les grandes compagnies pharmaceutiques, qui ont échoué -ou pour des raisons financières n'ont pas voulu - à synthétisé un médicament à base de THC, sans les propriétés psychotropes qui vont avec ... (The man unleashed)










Cannabis et cancer 


Même si les résultats peuvent ne pas être choquants pour tout le monde, beaucoup de gens sur la planète commencent tout juste à prendre conscience des avantages médicinaux que peut offrir le cannabis. Une étude récente menée par l’Institut de Psychiatrie Moléculaire à l’Université de Bonn en Allemagne vient de découvrir que le système cannabinoïde du cerveau déclenche la libération d’antioxydants qui agissent comme un mécanisme de nettoyage. Ce processus est connu pour éliminer les cellules endommagées et améliorer l’efficacité des mitochondries. Les mitochondries sont les sources d’énergie qui alimentent les cellules. Cette étude a été publiée dans « The Philosophical Transactions of The Royal Society, B » (en Anglais.)(1).

Il y a aussi une quantité importante de preuves qui appuient le fait que le cannabis peut aussi être un traitement efficace, et même un traitement potentiel contre le cancer.
Nous fournirons une liste de 20 études médicales qui prouvent que le cannabis peut guérir le cancer . Nous savons déjà que les médicaments prescrits sur ordonnance tuent plus de 100 000 personnes chaque année et qu’un régime alimentaire à base de plantes peut empêcher plus de 60 % des décès dus aux maladies chroniques. Il est temps de changer notre préjugé sur le cannabis, la seule raison pour laquelle on nous l’a fait regarder de manière négative c’est parce qu’il menacerait plusieurs industries (dont l’industrie pharmaceutique.) Le cannabis a plus de 50 000 utilisations différentes et il pourrait aider à transformer notre monde.
Il s’est avéré que les cannabinoïdes étaient efficaces pour réduire les cellules cancéreuses car ils ont un grand impact sur la reconstruction du système immunitaire.
Bien que toutes les souches de cannabis n’aient pas le même effet, de plus en plus de patients voient un résultat positif dans la diminution du cancer sur une courte période en utilisant du cannabis. Contrairement aux pensées et aux convictions populaires , fumer le cannabis n’aide pas beaucoup dans le traitement de la maladie dans le corps car on ne peut pas atteindre les niveaux thérapeutiques en fumant. Créer de l’huile à partir de la plante ou manger la plante est le meilleur moyen de s’y prendre pour avoir les ingrédients nécessaires qui sont les cannabinoïdes.

D’autre part quand on fume le cannabis, un autre aspect doit être examiné. Lorsque le cannabis est chauffé et brûlé il modifie la structure chimique et l’acidité du THC qui modifie sa capacité à avoir un effet thérapeutique. De plus, quand vous brûlez quelque chose et que vous l’inhalez, vous créez de l’oxydation dans le corps. Cette oxydation n’est pas saine pour le corps et peut conduire à des problèmes de santé. C’est pourquoi les antioxydants constituent une partie importante de tout régime alimentaire sain.

Source : Stop cancer


Champs de chanvre




Jus de cannabis: Les avantages potentiels pour la santé de traiter le cannabis comme un légume




Donald Abrams est directeur du service d'hématologie-oncologie à l'Hôpital général de San Francisco, et professeur de médecine à l'Université de Californie, San Francisco. Il a fait des recherches sur les applications du cannabis médical, et par conséquence en est devenu un défenseur.
Abrams a déclaré: "si on découvrais le cannabis dans une forêt tropicale humide d'Amazonie aujourd'hui, les gens feraient tout pour faire autant d'utilisation qu'ils pourraient et tirer tous les avantages potentiels de la plante. Malheureusement, le cannabis traine avec lui une longue histoire, celle d'être une plante persécutée."
Donald Abrams qui apparaît dans le court-métrage intitulé «Feuille», fournit un aperçu unique sur les bienfaits du cannabis médical dans sa forme brute, et introduit de nouvelle technique pour l'ingestion de marijuana médicale, le jus.Les jus de légumes pressés font fureur en Amérique en ce moment, il n'est donc pas surprenant que quelqu'un finisse par se pencher sur les avantages de jus cannabis. En fait, certaines personnes ont même suggéré que le cannabis devrait être considéré et classé comme un légume.
Les légumes sont habituellement des plantes herbacées cultivées pour une partie comestible, habituellement consommés dans le cadre d'un repas. Il s'agit généralement de la feuille, tige, fleur, ou la racine d'une plante. 
En 1967, la signification de «légumes», a été affinée, "plante cultivée pour la nourriture, herbe ou racine comestible." Certains légumes peuvent être consommés crus, et d'autres doivent être cuits pour être comestible. Lorsque certains fruits et légumes sont chauffés, ils perdent des tonnes d'enzymes bénéfiques et de nutriments. Le cannabis n'est pas différent.
Les avantages pour la santé du jus de cannabis
Les techniques de préparation du cannabis sont basées sur les avantages que vous cherchez à tirer de la plante. Par le jus du cannabis, vous recevez la plupart des avantages médicaux de la plante sans le "high". Le cannabis dans sa forme brute est encore psychoactive, mais pas comme la méthode médicale à laquelle vous êtes habitué. En fait, les effets psychoactifs du cannabis sont purement un aspect humain de la plante, nous sommes tous nés avec les récepteurs cannabinoïdes."
Cela n'a rien à voir avec les 34 millions d'années d'évolution de la plante ," selon le Dr William L. Courtney. Le Dr Courtney est un spécialiste de la diététique du cannabis brut, et un croyant des pouvoirs de guérison de la plante.Le Dr. William L. 
Courtney affirme: "Il (le cannabis) a capturé ces molécules qui permettent à notre système de régulation de l'organisme d'être plus efficace. La ligne de fond est que c'est un aliment indispensable qui aide tous les 210 types de cellules à fonctionner plus efficacement. Je ne m'y réfère plus comme un médicament désormais, mais strictement comme un élément diététique essentiel."
Alors que Courtney comprend que le cannabis peut en fait être utilisé comme un médicament, il estime que dans sa meilleure forme (brut), il est préventif. Il affirme que le cannabis est le "légume le plus important de la planète", et qu'il peut aider au fonctionnement de votre système immunitaire, comme anti-inflammatoires, à améliorer le métabolisme osseux et la fonction neuronale. Le cannabis est même capable d'inhiber la croissance des cellules cancéreuses, la liste pourrait s'allonger encore et encore.
Selon le médecin, quand vous faites cuire ou fumez du cannabis, vous vous éloignez de 99% des avantages procurés par le cannabis. Car, dans sa forme brute, la plante contient du THCa (acide Tetrahydrocannabinolic) et du CBDa (cannabidiol Acid), qui doivent être chauffés afin de produire du THC et du CBD.
Ce n'est que lorsque vous décarboxylez le THCa, le transformant en THC, que cela cause un effet similaire au «high» auquel vous pouvez être habitué dans votre consommation de cannabis.
Ainsi vous ne ressentirez plus les effet habituel de l'huile ou de l'herbe fraîches autant que vous y étiez habitués, mais sachez que cette consommation de cannabis procure des avantages pour la santé considérables. Le cannabis consommé à l'état brut permet à l'organisme de tolérer des doses plus importantes de cannabinoïdes. La FDA a approuvé une dose tolérable de CBD de 600 mg / jour comme nouveau médicament expérimental.
Cela rend le potentiel médical de boire du jus contenant 600mg de CBDa, beaucoup plus important que lorsque vous chauffiez le cannabis. Tenant compte que le pourcentage de CDB est généralement inférieures à 1% dans la plupart des souches, il serait physiquement impossible de fumer assez dans une journée pour atteindre la dose de 600 mg de CBD.
Ethan Russo est le conseiller médical principal de GW Pharmaceuticals, une société britannique qui produit un spray buccal au THC appelé Sativex. Au milieu des années 90, Russo a pris une année sabbatique au Pérou après avoir quitté son emploi dans un cabinet de neurologie, il prescrivait des médicaments avec des effets secondaires toxiques. À son retour, il a affirmé que la marijuana détient le plus grand potentiel de toute plante médicinale.
Une citation de Russo, "Le CBD travaille sur les récepteurs, et il se trouve que nous avons des cannabinoïdes dans notre corps, les cannabinoïdes endogènes, qui s'avèrent être très efficaces pour la régulation des fonctions immunitaires, les fonctions nerveuses et les fonctions osseuses. Le système cannabinoïde endogène agit comme un modulateur, aide à peaufiner un grand nombre de ces systèmes, et si quelque chose est dérangé biochimiquement dans le corps d'une personne, il se pourrait bien que le système cannabinoïde puisse ramener les choses à l'équilibre ".

Communication bidirectionnelle avec les cellules nerveuses

Un article publié dans le numéro du Scientific American de Décembre 2004 portait sur une molécule du cannabis qui pourrait communiquer de deux façons avec les cellules nerveuses. Ils ont expliqué que le trafic à sens unique au niveau des nerfs est la principale cause d'une inflammation dans le corps. 
Les cellules immunitaires sont attaqués en permanence, et rien ne communique avec les nerfs pour leur dire de se calmer. Lorsque vous ajoutez des cannabinoïdes une communication bidirectionnelle est rendue possible, et l'inflammation est réduite. Les cannabinoïdes travaillent à prévenir ou combattre les symptômes en fournissant aux nerfs cette communication bidirectionnelle.


Ethan Russo suggère que les personnes qui ne produisent pas naturellement la quantité nécessaire de cannabinoïdes peuvent être plus sensibles aux maladies telles que le syndrome du côlon irritable, le glaucome et les migraines. Kristen Peskuski, raconte une histoire vraiment incroyable de la façon dont elle a utilisé du jus de cannabis pour traiter ce qu'elle appelle "la carence cannabinoïde endogène." Elle souffrait d'un certain nombre de conditions qui incluent le lupus, la polyarthrite rhumatoïde, de l'endométriose , la cystite interstitielle, l'hypoglycémie, l'anémie, la sinusite chronique, des infections bactériennes chroniques et d'autres maladies graves.
La chose intéressante à propos de l'histoire de Kristen est que fumer de la marijuana ne faisait pas autant pour elle que le jus. Avant qu'elle ne commence le jus, Kristen fumait un quart d'once (soit un peu moins de 8g) de cannabis par jour avec de nombreux produits comestibles et concentrés. Maintenant, elle a arretée, tous les antibiotiques, et utilise uniquement des jus de cannabis pour faciliter tous ses maux. Son Gynécologue croit que le cannabis peut-être une aide dans le cadre de sa grossesse, ce qui été pensé pour être impossible à cause de ses antécédents avec l'endométriose.




Conseils et suggestions pour extraire le jus de cannabisMaintenant, nous savons tous que c'est très excitant, mais n'allez pas jeter nos têtes medicinales dans la centrifugeuse, en pensant que vous serez guéri comme par magie.Voici une liste de recommandations du Dr Courtney sur le jus de cannabis brut:
  • Quand il s'agit de jus, comme avec n'importe quel légume, le plus frais, mieux c'est.
  • Le cannabis qui a été séchée et préparée pour fumer n'est pas adapté pour extraire le jus.
  • Dr. Courtney recommande que le jus de 15 feuilles, et de 2 grands (2 à 4 cm de long) bourgeons premiers par jour et par patients.
  • Les bourgeons premières fleurs sont récoltées lorsque les glandes de THC sont claires plutôt qu' ambré.
  • On recommande que vous mélangiez dans un autre jus de légumes pour couper l’amertume du cannabis cru. Un choix populaire est le jus de carotte, et un ratio de 1 volume de jus de cannabis pour 10 volumes de jus de carotte est une bonne règle.
  • Diviser la boisson en 3 parties et boire à chaque repas, ou stocker pendant 3 jours dans un contenant hermétique au réfrigérateur.
A la vôtre! Faites-nous part de vos propres expériences de jus personnelles. Il s'agit d'un tout nouveau et passionnant sujet, nous allons très certainement explorer prochainement. Si quelqu'un expérimente actuellement le cannabis en jus, nous aimerions connaître vos expériences. S'il vous plaît envoyez nous un message avec vos histoires. #StayMedicated


Medical Jane
Source : CannaWeed


Graines écossées et huile de chanvre


Le chanvre alimentaire : un super nutriment
Alors que de plus en plus de consommateurs souhaitent aborder leur alimentation sans gluten ou sans viande, voici un produit très sain. Les graines ou chènevis sont décortiquées pour n’utiliser que les noix, contenant des acides gras insaturés essentiels ainsi que de nombreux acides aminés. Elles s’ajoutent entières ou broyées dans des préparations de farine, pain, pâtes, burgers, salades ou encore en amuse-gueule… et ont paraît-il un goût de noisette assez prononcé.  Une alimentation enrichie en composés issus du chanvre apporte des protéines et glucides en quantités abondantes mais sans cholestérol ! L’organisme les assimile entièrement et immédiatement.

L’huile de chanvre, obtenue par pressage des graines serait-une des meilleures pour la santé tant sa composition est riche et équilibrée. Elle contient de nombreux acides gras insaturés, des oméga 3, 6 et de nombreuses vitamines (E, B1, B2, B6), mais aussi du calcium, potassium, phosphates, fer. Concernant les oméga 3 et 6, l’alimentation occidentale présente un déséquilibre trop important entre ces deux éléments, les oméga 6 étant trop présents (rapport de 10 à 30 pour 1) causant la plupart des troubles cardio-vasculaires dus à une alimentation trop grasse. Le chanvre présente un ration équilibré entre oméga 3 et 6 (3 ou 4 pour 1), idéal pour l’organisme. Cette huile contient également de l’acide gamma-linolénique, très rare.

Une culture industrielle alternative à relancer ?
Il y a quelques décennies, le chanvre industriel fut très prisé. Au début du 20ème siècle, il était privilégié pour ses qualités multiples, dans l’industrie textile mais également automobile…  Henri Ford développa même un modèle de voiture à la carrosserie en chanvre, très résistante ! L’essor des produits synthétiques telles que le nylon a eu raison de son succès, mais les défis écologiques du moment lui valent un retour en grâce…
Aujourd’hui, le Canada reprend la culture du chanvre alimentaire tandis que la France semble vouloir développer une culture pour les matériaux de construction : isolation, éléments de carrosserie, bâtiment, etc.
La législation est très stricte du fait de son cousinage avec un psychotrope et des intérêts commerciaux défendus par les gros industriels. L’essor de ces cultures souffre d’une hésitation politique. Aujourd’hui, les normes européennes stipulent que du chanvre contenant moins de 0,3 % de THC (le principe actif du cannabis) peut être cultivé.
Pour la suite, nous nous attarderons sur les différents usages du chanvre dans l’industrie, et découvrirons ainsi ses multiples vertus. Nous en apprendrons un peu plus sur l’histoire politique du chanvre, intimement liée à ses succès et échecs.






"Quand tu fumes de l’herbe, cela te révèle tel que tu es. Toute la perversité que tu caches t’est révélée. C’est pourquoi les politiciens ne fument jamais, ils cachent beaucoup trop leur vraie nature, la révéler serait les tuer, ils ne supporteraient pas." (Bob Marley, 1978)t , 1978

2 commentaires:

REVOLUTION ici et maintenant a dit…

Merci pour votre précieux témoignage. De mon côté, j'ai vu des gens guérir de dépression chronique avec le cannabis, en étant bien humainement accompagnés. Il faudra bien un jour que les autorités gouvernementales prennent en compte les multiples bienfaits de cette herbe sacrée.

Anonyme a dit…

Je suis Louis Paris, âgée de 59. une fois avec cette maladie diabolique appelé cancer »quand je entendu parler de l'huile appelée huile de cannabis magique que je décidé de faire un essai. Mais comment obtenir, il est devenu un problème, je suis allé à la recherche de, et suis tombé sur l'huile médicale Rick Simpson, je contacté le Dr Rick Simpson au Ricksimpsonmedicaloil@outlook.com par e-mail qui ont aidé de nombreux patients atteints de l'huile de cannabis, donc je donnais un essai et dans les 5 jours, mon huile de cannabis a été livré à ma porte et mis de côté qu'il m'a donné des instructions sur la façon d'utiliser l'huile. et dans les 3 semaines de ma demande, je l'ai vu d'énormes changements dans ma santé jusqu'ici tout va bien, je vais devenir plus fort chaque jour, tout cela grâce à l'médecin sincère.