dimanche 3 août 2014

2014, la grande boucherie




Le journal extrémiste et raciste « Times of Israel » a publié un éditorial expliquant que le génocide est bon et se justifie des lors que les victimes sont des habitants de Gaza.





rabbi Yitzhak Shapira
Un rabbin de Cisjordanie a publié en 2010 un livre dans lequel il autorise les Juifs à tuer les « Gentils » qui « menacent » Israël.
Rabbi Yitzhak Shapiro, qui dirige une yeshiva (centre d'étude talmudique), précise dans son ouvrage La Torah du roi, que même les bébés et les enfants peuvent être tués s'ils représentent une menace pour la nation...
« Il est permis de tuer les Justes parmi les Nations, même si ils ne sont pas responsables de la situation menaçante », écrit-il aussi, ajoutant : « Si nous tuons un païen qui a péché ou a violé l'un des sept commandements - parce que nous nous soucions des commandements - il n'y a rien de mal à l'assassiner ».
Plusieurs rabbins éminents, dont le rabbin Yithak Ginzburg et le rabbin Yaakov Yosef, ont recommandé le livre à leurs élèves et disciples.Il faut dire que lorsque l'on connait le Talmud, ces thèses ne sont guère étonnantes... (Haaretz)


Jihad en Syrie et en Irak et boucherie cashère en Palestine


Par Nadie Bacha, Moncef Wafi et Moumene Belghoule
(Compilation d'articles des auteurs ci-dessus cités de G. Hadey)


«Donner la liberté au monde par la force est une étrange entreprise pleine de chances mauvaises. En la donnant, on la retire.» Jean Jaurès 


"Quand disparaissent les avions, s’envolent les colombes
Blanches blanches, elles lavent la joue du ciel
Avec des ailes libres, elles reprennent l’éclat et la possession
De l’éther et du jeu. Plus haut, plus haut s’envolent
Les colombes, blanches blanches. Ah si le ciel 
Était réel (m’a dit un homme passant entre deux bombes)". M. Darwich 


« Face à l’horreur de ce qui est en train de se produire à Gaza, il n’y a de place ni pour une égale distance ni pour une neutralité de principe. C’est une guerre d’occupation et d’extermination contre un peuple sans moyens, confiné sur un territoire minuscule, sans eau, et où les hôpitaux, les ambulances, les enfants sont innocents et présumés terroristes. Difficile à entendre et impossible à justifier. Honteuse est la posture de la communauté internationale occidentale de permettre un tel génocide... Oui, je suis Européen et j’ai honte d’une communauté qui prétend me représenter avec son silence et qui n’éprouve aucune honte..."
Javier Bardem






Climat de massacre à ciel ouvert sur les personnes et les biens (bien maigres) dans les territoires de la bande de Ghaza en Palestine occupée, tandis que les pays arabo-musulmans, les alliés naturels, ne parviennent pas -ou ne cherchent pas- à trouver le cheminement concret vers une contre-offensive sur la puissance israélienne, la conduisant à stopper le génocide, orchestré sous la bénédiction des Etats occidentaux, traditionnellement affiliés aux intérêts de Tel-Aviv
(N. B.)

Depuis le 8 juillet, nos frères palestiniens meurent en silence et aucun Arabe n'a levé énergiquement la voix pour appeler au djihad saint. Où sont tous ces prédicateurs de la haine qui passent en boucle pour appeler les musulmans à aller se faire exploser à Damas, à Tripoli ou à Kirkouk ? (M.W.)

Trêve, cessez-le-feu, Tel-Aviv joue avec l'opinion mondiale en donnant l'illusion de vouloir arrêter le génocide, faisant endosser l'échec de ces mi-temps humanitaires au Hamas. (M.F.)

Pendant que les puissances occidentales se concentrent verbalement sur le Conseil de sécurité de l'Onu et sur la Russie et la Chine pour faire de la diversion, alors qu'elles arment l'opposition syrienne pour y installer une guerre civile qui provoquera fatalement la chute du régime syrien. N.B.

Le but de l'armée israélienne est de finir le boulot, comme on dit, «avec ou sans cessez-le-feu». Le Premier ministre sioniste a juré solennellement la destruction du Hamas, une promesse aux relents électoralistes et a annoncé la mobilisation de 16.000 tueurs d'enfants supplémentaires. (M.W.)

Le génocide se poursuit dans un territoire densément peuplé, ravagé et asphyxié. L'aviation israélienne bombarde régulièrement la ville de Ghaza et ses alentours. (M.B.)

Alors que d'une main le criminel de guerre Netanyahu tend la main à Hamas pour une trêve humanitaire (drôle de concept quand on tue sans discernement des civils) de quelques heures, pour débarrasser les rues des cadavres d'enfants et de femmes, son armée continue de pilonner les Palestiniens là où ils se cachent (M.W.)

Comment peut-on se taire et chercher des raisons à Israël alors que des enfants qui ont l'âge de leurs sourires sont littéralement déchiquetés par les bombes israéliennes ? Comment rester insensible à ces images qui vous font regretter de les avoir regardées et continuer à siffler au vent, comme si tout un peuple ne se faisait pas massacrer en toute impunité ? Que reste-t-il de raison pour se dire que rien ne se passe dans la bande de Ghaza et se bronzer au soleil ? (M.W.)

Israël continue d'assassiner femmes et enfants, civils désarmés d'un génocide programmé depuis longtemps. La chute de Morsi l'Egyptien n'était qu'une étape du plan israélien. Le Printemps arabe en étant le chef-d'œuvre. Pendant ce temps-là, la France est devenue un nouveau département israélien. Pas un jour ne passe sans que le gouvernement Hollande couvre de lauriers la première armée au monde à faire la guerre aux enfants. Israël est conforté par Paris dans sa logique meurtrière ... La France amie d'Israël, plus qu'un slogan, une réalité qui crache à la gueule de tous les Français, de gauche comme de droite. (M.W.)

Le président américain, Barack Obama, dont le pays appuie aveuglément l'Etat colonial israélien a réaffirmé «le droit d'Israël à se défendre»(N.B.)

Le Congrès américain a approuvé le versement en urgence de 225 millions de dollars pour réapprovisionner en missiles le système israélien «Iron Dome». Les Etats-Unis ont dépensé au total depuis 2011, date de sa mise en service, 700 millions de dollars pour soutenir le développement de ce système pour protéger l'Etat voyou... Au total, les Etats-Unis ont prévu de consacrer 30 milliards de dollars d'aide militaire à Israël entre 2009 et 2018. (M. B.)

Une initiative égyptienne prévoyait un cessez-le-feu puis des négociations indirectes. Elle a été rejetée par les Palestiniens qui exigent au préalable la levée de l'inhumain blocus en place depuis 2006, l'ouverture de la frontière avec l'Egypte et la libération des prisonniers croupissant dans les geôles israéliennes. (M.B.)

Les Palestiniens agressés dans leur chair refusent cette fois de se faire duper. Outre l'arrêt des bombardements israéliens, les Palestiniens exigent un retrait des troupes d'occupation, ainsi que la levée de l'inhumain blocus qui étouffe l'enclave palestinienne depuis 2006. Le déchaînement génocidaire de l'armée israélienne provoque l'inquiétude croissante des peuples du monde face au très lourd tribut payé par la population civile de Ghaza. M.B.


«Il n'y a qu'Allah qui pourra les sauver» parce que tous les Arabes et musulmans sur cette terre sont morts... de honte. (M.W.)

La barbarie israélienne visant un peuple prisonnier d'un exigu territoire semble ne pas avoir de limite. (M.B.)

Nadie BachaMoncef Wafi et Moumene Belghoule


Source : DjaZairess

Ajustages : G. Hadey, d'après des articles de 



Les appels urgents adressés depuis 10 jours par le Dr Christophe Oberlin au Ministère français des Affaires étrangères sont restés sans réponse.

Voici le dernier:
Bonjour cher collègue, je vous renouvelle l’appel des autorités de santé de Gaza pour la prise en charge de blessés en réanimation qui submergent les hôpitaux encore fonctionnels à Gaza.
Je peux par mes contacts organiser les choses très vite. 50 patients sont prêts au transfert. Les blessés étant « récents » et les antibiotiques se faisant rares, aucun risque de « bactéries multirésistantes »…
Une réponse rapide de votre part m’honorerait.
Sincères salutations
Pr Christophe Oberlin le 3 août 2014
Publié  le 3 août 2014 par  Silvia Cattori pour Arrêt sur Info


3 commentaires:

Anonyme a dit…

Essayez de lire et de vérifiez les trucs que vous citez, vous aurez l'air plus crédible et votre propagande passera mieux. "Le journal extrémiste et raciste « Times of Israel » a publié un éditorial expliquant que le génocide est bon et se justifie des lors que les victimes sont des habitants de Gaza." C'était pas un éditorial, ni un article du journal, mais un post sur un blog d'un lecteur du journal. Il a été retiré, avec des excuses. Il n'y avait pas de modération à priori sur le blog. http://www.timesofisrael.com/times-of-israel-removes-an-unacceptable-blog-post/
Je comprends pas pourquoi vous avez besoin de citer des informations fausses, je pense que la réalité est déjà suffisante concernant les crimes commis à Gaza par le gouvernement d'Israël.

REVOLUTION ici et maintenant a dit…

Non, cher Monsieur l'Anonyme, je ne m'égare certainement pas. Cet article qui m'avait aiguillé sur le suivant, paru dans le journal Haaretz (2009), dont, si vous aviez fait attention, j'avais pris soin de poser un lien après en avoir consulté le contenu. Ce qui plus tard m'a amené à lire des traductions de passages complètement déments de la Thorah. Allez-y voir par vous même, l'article subsiste en capture d'écran. Sachez que je suis très méticuleux quant à mes sources et, s'il m'arrive de faire fausse route, je rectifie, sans fausse honte. Comme vous pouvez le constater, j'avais été aiguillé par le site arrêt sur info, fondé par une équipe de journalistes très professionnels, dont beaucoup travaillent "sur le terrain". Je vais continuer d'approfondir, et je serais tout à fait prêt à supprimer la référence à l'éditorial s'il s'avère qu'il s'agit d'une erreur. Ceci dit, je vous remercie pour votre vigilance.

REVOLUTION ici et maintenant a dit…

A propos du blogeur, vous aviez raison. Sauf que l'article de ce dernier avait servi de première page (donc d'édito) au journal Times of Israël.