vendredi 30 août 2013

Les tambours de Buenos Aires


Extrait de la 6ème déclaration de la jungle de Lacandon en 2005 par l’EZLN zapatiste du chiapas au Mexique:

“Les capitalistes essaient de dominer le monde entier, la planète terre, le néolibéralisme est la théorie, le plan, qui fait fonctionner la globalisation, et le néolibéralisme a ses plans économique, politique, militaire, et culturel. L’objectif de chacun de ces plans est de dominer et de commander à tous et ceux qui n’obéissent pas sont réprimés et exclus afin d’éviter qu’ils contaminent les autres avec des idées de rebellion… Des nations très puissantes comme les Etats-Unis veulent tourner le monde en une gigantesqe entreprise, un marché géant pour vendre et acheter tout ce qui est possible et pour cacher l’exploitation faite autour du monde. Voici pourquoi le mouvement zapatiste EZLN dit que la mondialisation néolibérale est une guerre de conquête du monde entier, une guerre mondiale, une guerre déclenchée par le capitalisme pour dominer la Terre entière. Cette conquête est parfois faite par des armées qui envahissent des nations, mais souvent elle est faite avec l’économie, par le système de la dette et en amenant leur culture capitaliste, qui est la culture de la marchandise, du profit et du marché.” 




à la mémoire des Mères de mai,



        Les tambours de Buenos Aires

                "...no sea complice de estos empresarios
                que se quieren enriquicer a costilla de su
                trabajadores."( Lu sur un tract, mai 2013)


Battez battez tambours ardents
battez le tempo féroce des rues
les récoltes  de la révolte et des luttes
N'attendez pas d'être vaincu

Battez tambours jusqu'au fin fond du désespoir
le capitalisme est une symphonie de cendres  et de glace
qui distille les larmes rouges des drames humains
battez battez même si le ciel se meurt d'amour

Vous dispensez toute l'energie du "bien vivir"
battez tambours jusqu'à ce que tombent les murs
Les escadrons noirs de la mort qui vous encerclent
n'imaginent pas  la quadrature des dictatures

Battez battez tambours de peaux et de chair
ressucitez les chants de vos ancêtres
Tambours de pluie tambours de l'air
Battez battez et faites danser les soleils de l'univers.
 André Chenet  In "Le romancero de Buenos Aitres", 2013


            Buenos Aires, le 17/05/2013


Musiques et murs de Buenos Aires quartier deSan Telmo, le 19 mai 2013
à la mémoire des Mères de mai

Aucun commentaire: