mardi 4 décembre 2012

Une journaliste à Gaza

Sous le titre « Couvrir Gaza, sous les insultes : journaliste, je ne me tairai pas », l’envoyée spéciale de Rue89, Caroline Bourgeret publie un reportage qui force le respect.


Nous vous en recommandons vivement la lecture.
http://www.rue89.com/2012/12/03/couvrir-gaza-sous-les-insultes-je-ne-me-tairai-pas-237525





 Extrait :

"Couvrir Gaza, c’est devoir se battre pour faire son métier. Toute information qui sort d’ici est immédiatement remise en cause. Parce qu’elle vient de Gaza. Que Gaza est une honte pour l’humanité mais que les responsables de cette situation sont puissants et que la vérité rendue publique les gêne.

Les gouvernements occidentaux invoquent les droits de l’Homme quand ça les arrange.

A une prétendue objectivité aseptisée et hypocrite, je préfère une honnêteté nue, sans fard et humaine. Je suis payée pour être vos yeux et vos oreilles là où vous ne pouvez être. Est-ce ma faute si la réalité que je rapporte va à l’encontre de certains agendas politiques ?
"

Caroline Bourgeret

CAPJPO-EuroPalestine


Aucun commentaire: