mardi 16 octobre 2012

A propos du chanvre


 Tout ce que l'on vous cache sur le cannabis (ou chanvre)

Étant donnée sa rapidité de développement, ses nombreuses applications et la qualité de ses fibres, sa culture concurencerait plusieurs secteurs industriels, c'est pourquoi le chanvre a été intégré à la convention unique sur les stupéfiants de 1961.
cannabis dangerosite
 
Ce film de la propagande militaire des Etats Unis est ancien, puisqu'il s'agit d'un spot datant de la seconde guerre mondiale... Sans le chanvre, aurait-on eu la "victoire" contre la barbarie du régime nazi ?
 


Hemp-for-victory par farid71100
 
 
 
La détention, commerce, la promotion et la consommation de marijuana sont interdits dans la majorité des pays du monde au cours du xxe siècle : la convention unique sur les stupéfiants de 1961 proscrivant la culture du chanvre dans tous les pays signataires est indéniablement une retombée du Marihuana Tax Act de 1937 aux États-Unis. Néanmoins, les raisons historiques de cette interdiction semblent avoir été différentes de part et d'autre de l'Atlantique (bien que l'influence des prohibitionnistes américains semble déterminante).
 

 Néanmoins, la situation aux États-Unis reste controversée; une récente décision au niveau fédéral a contredit la politique de tolérance[réf. nécessaire]. Par le référendum du 4 novembre 2008, le Massachusetts a dépénalisé la marijuana et leMichigan en a autorisé une utilisation médicale86.



LE CHANVRE, UNE MERVEILLE ENVIRONNEMENTALE
 
La production de carburant à partir de la fibre de chanvre pourrait satisfaire tous nos besoins en gaz, huile et charbon, ce qui mettrait fin à notre dépendance sur les carburants fossiles.
Le chanvre traité par pyrolyse donne 95,5% de carburant (la pyrolyse est un procédé thermochimique utilisé pour transformer la matière organique en carburant).
 
La biomasse a une valeur combustible pouvant dépasser 17 000 BTU par kilo, ;pratiquement sans résidu sulfureux ou cendres en cours de combustion.
 
Aucun oxyde sulfureux n'est dégagé, en cours de pyrolyse ou de combustion. II se crée un système fermé de C02. Selon le livre « Environmental Chemistry » de Stanley Manahan, I'utilisation de carburants provenant de la biomasse n'ajouterait pas de CO2: dans l'atmosphère.
 
Le chanvre est la plante qui produit le plus de biomasse à l'hectare. Selon l'estimé de Lynn Osburn, expert en énergie à partir de la biomasse. il suffirait de 6000 000 à 1 400 000 hectares de chanvre pour satisfaire la demande canadienne en carburant fossile.
 
.Jusqu'en 1890, de 75 à 90% de tout le papier était fabriqué à partir de fibre de chanvre.
 
Le bulletin #404 de l'U.S.D.A. détaillait un procédé pour la production du papier à partir de pulpe de chanvre et démontrait que le chanvre pourrait remplacer de 40 à 70% du papier fait a partir de pulpe de bois, incluant boites,, le papier d'ordinateur et les sacs en papier.
 
Sur une période de 20 ans, un hectare de chanvre produit autant de pulpe à papier que 4.1 hectares d'arbres.
 
Le procédé de fabrication du papier à partir de chanvre n'exige pas de blanchiment au chlore qui produit de la dioxine, tout en utilisant de 75 à 85% moins d'acide sulfureux.
 
Le papier de chanvre peut être recyclé de 7 à 8 fois, comparativement à 3 fois pour le papier de pulpe de bois.
L'utilisation de la pulpe de chanvre pour le papier, pourrait permettre de mettre fin à la déforestation de nos pays tout en produisant un meilleur papier pour environ la moitié du prix du papier de pulpe de bois. Les moulins à papier existent n'auraient besoin que de conversions mineures pour passer de la pulpe de bois à celle de chanvre.
 
Le chanvre produit de la fibre naturelle souple la plus durable qui soit. Vers 1825, environ 80% de tous les textiles et tissus pour les vêtements, les toiles et les cordages étaient fan's de chanvre.
Le tissu fait de chanvre est plus solide. plus durable. plus chaud et plus absorbent que le coton. ,Mais le plus intéressant. c'est que l'on peut cultiver le chanvre au Canada alors qu'il est impossible d'y faire pousser du coton.
 
Un hectare de terre peut produire de 2 à 3 fois plus de fibres que le coton, soit plus de 1 000 kilos par hectare.
 
Dans la plupart de régions canadiennes la culture du chanvre ne nécessiterait aucun herbicide, fongicide ou insecticide, alors que la culture du coton requiert près de la moitié des pesticides agricoles utilisés en Amérique du Nord.
 
Le chanvre fournit une fibre naturelle et organique qui respire et peut se recycler contrairement aux fibres synthétiques à partir de pétrole.
 
A maturité, une plante de chanvre peut contenir la moitié de son poids sec en graines de semence.
 
 
Après l'extraction de l'huile le résidu des graines a un contenu en protéines qui n'est dépassé que par la fève soya et constitue une excellente source alimentaire autant pour les animaux de ferme que pour la consommation humaine.
 
LES AVANTAGES DU CHANVRE EN AGRICULTURE
 
L'Angleterre la France et l'Espagne ont légalisé la culture du chanvre à faible teneur en THC. L'Angleterre a planté 600 hectares de chanvre pour la première année et des rapports indiquent que les cultivateurs ont obtenu plus de 7 000$ à 1'hectare pour leur récolte.
 
Le chanvre à faible teneur en THC n'est pas une drogue psychoactive.
 
Un rapport canadien datant du 19e siècle démontre que la culture du chanvre convient bien à une rotation avec les fèves et le mais.
En 1991 les fermiers ontariens ont perçu 710$ I'hectare de mais et 500$ I'hectare de fèves soya.
 
La culture du chanvre a prospéré au Canada durant plus de cent ans. A une certaine période à la fin du 19e siècle le Canada produisait la moitié du chanvre requis pour les besoins de l'Angleterre. A cette époque l'Angleterre était le plus gros consommateur de chan\re au monde.
 
En 1930 un journal du sud-ouest de l'Ontario rapportait que le chanvre canadien était un des meilleurs du monde et de qualité bien supérieure au chanvre tropical.
 
Le chanvre canadien peut se cultiver de la frontière sud jusqu'à approximativement 600 de latitude Nord soit le parallèle qui sépare les Territoires du Nord-ouest des provinces. Cette vaste étendue s'explique par le cycle de croissance très court du chanvre qui est de 90 à 110 jours.
 
Le plant de chanvre peut atteindre jusqu'à 5 mètres de hauteur et sa racine pivotante s'enfonce jusqu'à près de deux mètres. Celle-ci tire des éléments nutritifs des profondeurs du sol et en laissant pourrir les feuilles sur place ces éléments enrichissent la surface pour les récoltes ultérieures. La longueur de ses racines aide également à prévenir le compactage du sol.
 
Le chanvre est peu exigeant pour le sol et lui retourne jusqu'à 60% de ses nutriments lorsqu'on le laisse sécher sur place.
 
Un rapport du Kentucky indique que l'on a cultivé du chanvre sur un même terrain durant 14 années consécutives sans que le sol s'appauvrisse ou qu'il y ait réduction de rendement.
 
La culture du chanvre est très économique car elle ne
 demande à peu près pas de pesticide.
 
Le chanvre résiste assez bien à la sécheresse et la teneur en protéines des ses graines a souvent été d'un grand secours durant des famines résultant de sécheresses.
 
Le chanvre est très résistant aux rayons ultraviolets et une augmentation de ceux-ci ne devraient pas en réduire la récolte contrairement a la fève soya et au mais.
 
 
Source: Zebuzzeo
 

Aucun commentaire: