jeudi 6 septembre 2012

Arrêtons la guerre contre l'Iran !


A la suite du communiqué du parti communiste israélien contre l'agression de l'Iran, nous proposons à nos lecteurs un film (12'45) de Gilles Lanneau dont le titre  se passe de commentaire : "Iran le mensonge". Pour qui veut comprendre sincèrement et sans préjugé ce qui se joue de machiavélique dans tout le Moyen-Orient, et bien au-delà, il est absolument nécessaire de ne pas se laisser envoûter par les tambours nivellateurs de médias qui ne sont plus guère que des instruments de propagande et de décervelage au service des magnats de l'industrie et de la finance qui ont fini par conquérir des continents entiers par le biais de leurs organisations internationales et se sont illégalement  emparés de la gestion des pays en parrainant ou défaisant, selon leurs intérêts irréfrénables, des gouvernements fantoches ne tirant leur légitimité que d'élections présidentielles parfaitement programmées sur le mode stupide du bipartisme, excluant la diversité et la richesse des représentations nationales. Nous voyons clairement ce qu'il en est de l'Europe et de ses Traités frauduleux entérinés d'office par des renégats corrompus par le lobbying des multinationales. Aujourd'hui, en France, les journalistes français apparaissent pour la plupart tels des perroquets partisans se contentant de répéter et de développer servilement les dépêches qu'ils reçoivent de sources dites "officielles", tandis que, pour "couvrir" les guerres et les conflits, des flopées de vautours se vautrent d' hôtels de luxe sans jamais se mêler aux populations locales ni se frotter réellement aux événements qu'ils sont censés élucider. Nous en profitons ici pour saluer bien fraternellement les fondateurs et toute l'équipe du journal en ligne Le Grand Soir qui accomplit, avec quelques autres, un travail de diffusion, de recherche et d'analyse exemplaire, malgré les attaques sordides dont il est actuellement l'objet de la part d'une certaine presse sans scrupule plus attachée à son prestige qu'à la santé psychologique de ses lecteurs.  G.H.



Pour l'avenir, pour la vie – arrêtons la guerre contre l'Iran !

Communiqué du Parti communiste d’Israël


 Même les responsables de diverses agences de renseignement, anciens et actuels, adressent des mises en garde publiques contre le déclenchement d'une guerre contre l'Iran qui sèmerait la destruction et le chaos en Israël. Néanmoins, et en dépit des critiques et de l'opposition exprimées par la population et de leaders mondiaux de premier plan, Netanyahu et Barak continuent de défendre des lignes d'action dangereuses, et pourraient entraîner toute la région vers des destructions terrifiantes.

Nous actons, avec beaucoup d'inquiétude, que Netanyahu et Barak battent tous les records en termes d'aventurisme politique et sécuritaire, et qu'ils soumettent la vie de citoyens Israéliens, Juifs et Arabes, à de terribles destructions. L'instrumentalisation préméditée par le gouvernement Israélien des souffrances de résidents Israéliens (à la suite de la réaction éventuelle à l'agression Israélienne) afin d'entraîner d'autres puissances et forces dans la guerre est particulièrement cynique.

Défendre cette aventure périlleuse et sanglante est aussi destinée à écarter la question de la paix Israélo-Palestinienne de l'agenda en Israël et dans la région, ainsi qu'à esquiver les revendications de justice sociale en Israël. Au lieu de s'occuper de ces questions, le gouvernement d’Israël propose un agenda militariste et nationaliste. Les efforts de Netanyahu pour influencer, par ses manœuvres bellicistes, les élections aux États-Unis est aussi très inquiétant.

Le danger est certes terrible – mais rien n'est écrit à l'avance. Il est essentiel, et encore possible, d'empêcher la guerre. En ce moment critique, nous lançons un appel aux partis d'opposition, figures politiques, intellectuels, universitaires et journalistes, mouvements et forces dans la société Israélienne, et même aux éléments sains de l'establishment israélien, pour agir ensemble contre les manœuvres de guerre. Nous en appelons à créer une large mobilisation, et des actions publiques contre la guerre.

Le Bureau politique appelle tous les partis, la Jeunesse communiste israélienne (Banki-Shabiba) et le Hadash, tous les adhérents et sympathisants du parti, à faire de la question de la lutte contre cette guerre régionale une priorité absolue.

Nous exhortons les activistes des mouvements de protestation sociale à prendre clairement position contre la guerre, en se basant sur la compréhension qu'au-delà des ravages qu'elle causera, une guerre régionale sera préjudiciable à la lutte pour le changement et la justice sociale en Israël. Une guerre régionale et la justice sociale ne peuvent coexister.

Nous appelons les forces de gauche et progressistes de la région, et du monde entier, à porter haut la voix de l'opposition à la guerre et à organiser des manifestations de masse afin de mobiliser l'opinion public et les gouvernements du reste du monde contre la guerre que préparent Netanyahu et Barak contre l'Iran.

L'avenir des peuples de la région, y compris des citoyens d’Israël, ne reposera pas sur d'épouvantables guerres d'annihilation et d'agression mais bien au contraire – sur une paix stable et générale au Proche-Orient dont le cœur est la paix Israélo-palestinienne – qui doit être instaurée sur la base de l'Initiative de paix arabe et des résolutions de l'ONU.

Les guerres ne peuvent éradiquer les armes nucléaires – seul un accord général de démilitarisation, en termes de dispositifs nucléaires et d'armes de destruction massive, de l'ensemble du Proche et du Moyen-Orient le permettrait. A cet égard, nous demandons au gouvernement Israélien de signer le traité de non-prolifération des armes nucléaires.

Pour l'avenir, pour la vie – arrêtons la guerre !



Auteur : Parti communiste d’Israël - Source : http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/

Via Dazibaoueb



Iran, le mensonge




Film de Gilles Lanneau

M. Gilles Lanneau est l’auteur de l’ouvrage Iran, le mensonge publié en 2010, en vue notamment de dénoncer certains mensonges et aspects de la propagande occidentale contre l’Iran, sa société et son régime.

Extrait d'un entretien de Gilles Lanneau avec Mina Fallah, de la Revue de Téhéran

Quel jugement portez-vous sur le gouvernement en Iran ?
Il est impossible à un Européen de juger objectivement la politique de votre gouvernement actuel, le prisme déformant des médias ne lui offrant qu’une vision parcellaire et outrageusement partisane. Le citoyen européen, ou international, ignore tout des réformes sociales importantes effectuées dans votre pays depuis la Révolution. Son système de retraites, sa sécurité sociale, ses prêts bancaires avantageux, le partage des bénéfices pétroliers… Le gouvernement actuel a mis fortement l’accent sur cette politique sociale, son soutien par les couches populaires en témoigne. Curieusement – ou de façon malintentionnée – la politique actuelle a reçu les labels les plus fantaisistes : populiste, ultraconservatrice… alors que les leaders de ses opposants, se recrutant parmi les citoyens les plus riches de la société civile et du clergé, désireux d’une société capitaliste, se sont vus attribué l’étiquette "réformateurs".
Lire l'entretien sur : http://www.teheran.ir/spip.php?article1573

Source : Le Grand Soir

Aucun commentaire: