lundi 16 juillet 2012

OÙ EST LA VERITE EN SYRIE ? (Spécial Syrie)

                              GUERRE CIVILE EN SYRIE

Par Pierre Pittet




Quand donc les peuples occidentaux  comprendront que l’alliance des Etats-Unis avec le clan Saoud en 1944 après celle du Royaume-Uni en 1919 pour sécuriser leur approvisionnement en pétrole est une alliance politiquement contre-nature, et potentiellement ravageuse. Démocraties libérales alliées à un clan féodal, dictatorial, les Saoud, maîtres d' un pays sans constitution, adeptes de la secte islamiste wahhabite. Ainsi, dans l’ombre des cortèges des manifestations non violentes pro-démocratie contre l’Etat syrien de l’ancien bloc socialiste, s’activent les terroristes wahhabites fanatiques, financés par le pétrole du clan Saoud. Imaginons ! Que ferait l’Etat suisse si des foules citoyennes non violentes demandaient dans la rue, la fin de la corruption des oligarchies financières suisses et qu’en même temps, des groupes terroristes faisaient sauter des commissariats de police, des casernes, avec des milliers de morts parmi les forces de l’ordre. L’ Etat suisse ferait comme tous les Etats pour sauver sa peau. Il bombarderait les groupes terroristes, même cachés parmi les civils. Arrêtons l’hypocrisie et la soumission à l’idéologie yankee. Le peuple syrien, martyrisé, dans l’enclume des intérêts géostratégiques, mérite mieux que les mensonges et les manipulations des médias occidentaux, soumis aux intérêts de  l’axe Etats-Unis- Israël- Arabie saoudite. Tant que les mensonges persisteront sur les responsabilités des uns et des autres, aucun règlement équitable du conflit ne sera possible et le peuple syrien continuera à vivre l’enfer, et nous lâches occidentaux, incapables de vérité, des vacances insouciantes. Jusqu’à quand ?


         Pierre Pittet




INGÉRENCE OCCIDENTALE EN SYRIE : les mensonges de l'occident ne dupent plus grand monde...


L’Occident, sous la houlette propagandiste américaine, a perdu toute crédibilité diplomatique et crédibilité tout court. La question la plus importante est que nous, les peuples, ne soyons pas complices par passivité des crimes effarants commis depuis plus de 10 ans par l’hégémon impérialiste aux pied d’argile à travers le monde.
Tous les crimes des pays de l’OTAN, larbins et satellites d’un empire qui s’effondre, ne doivent pas se faire en notre nom. A quand un Nüremberg populaire pour juger les véritables criminels de guerre: politicards verreux, journaleux larbins à la solde de leurs maîtres de la finance et du gros business transnational.
– Résistance 71 –



Analyste: La Russie et la Chine ne joueront pas le jeu des Etats-Unis en Syrie

Le 15 Juillet 2012

url de l’article original:



~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

Un analyste politique dit que Moscou et Pékin refuseront d’être attirés dans le “jeu américain” pour plus de sanctions et une intervdntion militaire en Syrie.

“La Russie et la Chine ne joueront pas le jeu de Washington en Syrie”, a dit Stephen Lendman dans un article publié sur le site internet de Press TV.

“Jusqu’ici les deux pays tiennent bon. Ils s’opposent à plus de sanctions et à une intervention extérieure.”
Lendman a ajouté que le “carnage minuté” dans le village d’al-Treimseh dans l’ouest de la Syrie, qui a coïncidé avec des considérations du CS de l’ONU pour de plus dures mesures contre le président Al-Assad, “lève de sérieuses questions sur son origine”.

“Les insurgés sont recrutés, armés, financés, entrainés et dirigés par des forces occidentales et régionales. Celles-ci décident de la stratégie, des cibles et du timing des actions. Les armées ont besoin d’un leadership pour fonctionner efficacement, il en va de même pour les bandes d’assassins.”

La mission de supervision des Nations-Unies en Syrie (UNSMIS) a dit Dimanche que plus de 150 personnes avaient été tuées le 12 Juillet dans l’attaque du village d’al-Treimseih, situé dans la banlieue de la ville de Hama.

Alors que des témoins sont apparus sur les chaînes de télévision syriennes disant que des terroristes étaient derrière les assassinats, le ministère des affaires étrangères américains a publié un communiqué le 13 Juillet, disant: “Le régime a délibérément tué des civils innocents. La Syrie ne peut pas être en paix, stable ou démocratique tant qu’Assad n’est pas parti et qu’une transition politique ne commence.”

Lendman a dit que plus de mesures anti-syriennes doivent être attendues dans le future: “Des opérations fausses-bannières de plus grande envergure sont certainement planifiées et Assad sera blâmé injustement.”

“Les mains entâchées de sang de Washington sont sur le massacre de Treimseh. Les représentants du gouvernement de Barack Obama sont aussi directement responsables des massacres précédents de Houla et Qubaïr”, a t’il ajouté.
Lendman a dit que dans le cas où Washington échouerait d’obtenir l’autorisation d’intervenir du conseil de sécurité de l’ONU, elle passerait outre.”

“Aucune des guerres en Yougoslavie, Afghanistan, Irak ou en Libye ne fut approuvée par le CS.”
Il a ajouté les références très claires de la loi internationale interdisant toute attaque sur une autre nation, sauf en cas de légitime defense et jusqu’à l’action du conseil de sécurité ; ceci n’a jamais empêché la politique de guerre permanente de Washington.

“De multiples guerres directes et par proxy font rage de manière illégale. Cela démange Obama d’en faire toujours plus, ainsi que la ministres des affaires étrangères Hillary Clinton. Les rats des médias les soutiennent.”

“Le narratif de l’occident est complètement fabriqué. Fondé sur des mensonges éhontés. Les médias prostitués les régurgitent à la commande. Ils sont complices de la rage de Washington pour la guerre”, a conclu Lendman.


HMV/AZ




Pour comprendre l'Histoire de la Syrie : http://maaber.50megs.com/issue_august03/lookout2f.htm

Aucun commentaire: