vendredi 6 juillet 2012

Charles Trocante, poète et militant du Mouvement des Sans Terre

UN MILITANT DU MST EST ENTRE À L’ACADÉMIE DES LETTRES DU SUD ET DU SUD-EST DE L’ÉTAT DU PARÁ


Par José Coutinho Júnior. De la Page du MST, www.mst.org.br, 29 juin2012.





 

Charles Trocante, poète et militant du Mouvement des Sans Terre de l’État du Pará, entre à l’Académie des Lettres du Sud et Sud-est de l’État du Para (ALSSP) ce samedi 30 juin 2012. Dans ces poèmes ce militant dénonce les fléaux du latifundio (grande propriété terrienne) et de l’agrobusiness dans la région.
Pour Ademir Braz, membre de l’ALSSP, “contrairement au lutteur de  Drummond, cependant, il n’affronte pas les vocables, Il ne tente pas de les séduire pour trouver sa propre subsistance en un jour de vie. Il les cultive, en vérité, pour étancher la soif de justice d’un peuple et d’une terre profondément spoliées par la voracité du latifundio et des grandes corporations”.

Charles travaille sur des thèmes liés à la vie des travailleurs comme leur exploitation par les grandes entreprises:

Dure est La frontière
Et je ne suis pas fier du nickel et de son affliction

Il n’est pas à la mode 
De travailler jusqu’à ce que la force soit un baume
Anthuriums
Veillées 
La foi spontanément 
Obéit à la foi
Est risible toute invention ou l’été 
a été blessé 
Je navigue 
Un échafaudage de nuit a été vu
La fosse 
Ouverte de la nature 
A dormi avec moi toute l’aube 
Tout ce que je dis 
Est provisoire ! 


La souffrance du peuple à cause des maladies causées par l’extraction des minéraux par l’entreprise Vale de Rio Doce dans la région: 


Quand je me laisse seul
sans cheval dans le pays étirant l’invisible, 
De poteau en poteau
Je devine le détachement  
La fièvre cachée poursuivant l’abdomen du temps
C’est une grippe!  
Et son imprévisibilité est inconvenante 
Dans la gorge
D’autres crachats se forment
J’appelle à une danse sans fin
                                 à la rationalité
Mais elle tire en rafale
Et agite un pacte étrange
Intime. 
Tout ce que j’ai vécu m’habite
Et je ne maigris pas un instant
Si tu veux vivre
Fais une armée pour le quotidien 
J’ai calciné le calcul 
Et les lieux. 
La fatigue 
Est la même qui s’assied à l’étal du marché
Un costume de choses âpres.

La cérémonie a eu lieu dans l’école Irmã Teodora, Liberdade, Marabá (PA), à 17h. Charles occupait la chaire nº16, et aura comme parrain l’écrivain de l’État du Para Dalcídio Jurandir (1909-1979), romancier qui a fait exister l’Amazonie dans la littérature du Brésil, en plus d’évoquer le prolétariat brésilien dans ses oeuvres.

Traduction: Thierry Deronne


Source:  http://www.mst.org.br/Militante-do-MST-sera-empossado-na-Academia-de-Letras-Sul-e-Sudeste-Paraense

Via Dazibao

URL de cet article: http://mouvementsansterre.wordpress.com/2012/06/30/un-militant-du-mst-entre-a-lacademie-des-lettres-du-sud-et-du-sud-est-de-letat-du-para/

Pour soutenir concrètement le MST dans sa lutte, on peut écrire à Lucas Tinti, prointer@mst.org.br


Auteur : Sans Terre - Source : www.mouvementsansterre.wordpress.com

Aucun commentaire: