mardi 15 février 2011

Votre aide pour libérer une personne qui ose dénoncer le non respect des droits de l'Homme

par Choupinette Choupi, mardi 15 février 2011, 16:54

http://vendemiaire.over-blog.org/article-appel-pour-la-liberation-de-la-poetesse-et-journaliste-angye-gaona-65698316.html

La poète et journaliste Angye Gaona a été arrêtée. L'État colombien veut la faire taire pour maintenir l'obscurité d’un génocide. Angye Gaona Poete et témoin, arrêtée pour penser, en Colombie, le pays dans lequel l'état a converti le fait de penser à un crime. Angye Gaona; elle fait partie du comité organisant le Festival Internacional de Poésie de Medellín.

Urgente est la mobilisation internationale par sa libération et pour dénoncer que l'état colombien maintient emprisonnées plus de 7.500 personnes pour "délit d'opinion" : nous sommes devant une vraie dictature camouflée.

C'est une situation insupportable : chaque jour ils arrêtent, assassinent ou font disparaître un adversaire politique, étudiant, syndicaliste, un sociologue, un paysan... La répression exercée par l'État colombien contre le peuple colombien pour apaiser ses revendications sociales est brutale.

Il est urgent que le monde bouge dans une solidarité !


Signatures à adresser à :

Aurora Tumanischwili : a_tumanoff@yahoo.com.ar

Avec seulement :

...Je signe pour la libération de la poète Angye Gaona.

...Avec votre prénom et votre nom, votre "profession", votre ville et votre pays.

Pas de lien mais un mail.

Traduction sommaire de ce texte : http://www.bolinf.es/wp/?p=28935



La Colombie est un pays intouchable. Le pays est dirigé par la droite américaine. Malheureusement, encore une fois, les politiciens, hommes de paille de la droite américaine veulent nous tromper et pour cela, sauf exceptions, la Communauté Internationale évite de critiquer le Gouvernement colombien. La Communauté internationale tait tous les abus que la Colombie commet dans le domaine des droits de l'Homme.

Voici un échantillon des derniers abus de la politique colombienne :

Avoir 7.500 prisonniers politiques ;
Disposer des membres du Gouvernement impliqués dans le trafic de drogues ;
Avoir une connexion entre le gouvernement et les groupes paramilitaires ;
Avoir un Président d’ailleurs dénoncé pour acheter des journalistes ;
Pour gagner une partie des électeurs, ils font croire qu’ils ont tué des terroristes alors que les militaires ont assassiné de jeunes innocents.

Qu’aurait pensé la Communauté Internationale si un autre pays comme l'Équateur, Cuba, le Venezuela, la Bolivie, etc. de cette zone avait commis de tels actes ?

La Colombie est le seul territoire d’Amérique du Sud où des bases américaines sont implantées et les Américains comme les politiciens colombiens corrompus font croire que les Américains apportent une aide au développement mais c’est faux.  Aujourd'hui, après le cauchemar d'Álvaro Uribe, Juan Manuel Santos préside le pays, celui-là même qui a choisi de continuer la politique de son prédécesseur.  Il était ministre de la défense sous la présidence d’Uribe avec une armée coupable de corruption et de connexions avec les milices paramilitaires.

Au jour le jour, les droits de l'Homme sont foulés aux pieds.

Dans la deuxième semaine de janvier le Gouvernement a continué d’emprisonner des citoyens opposants.  L'une des dernières félonies a été l'arrêt d'Angye Gaona, poétesse et journaliste colombienne, une femme qui soutient les plus faibles dont le délit unique a été de dénoncer les excès qui sont commentés plus haut.  Ce gouvernement aussi comme l'antérieur d'Uribe pratique la technique de l'arrêt pour désactiver les membres d'associations qui sont pour le respect des droits de l'Homme. Angye a été arrêtée avec deux étudiants et une syndicaliste.

Leur technique : d'abord ils emprisonnent les gens sans avoir d’accusation, ils les maintiennent emprisonnés pendant un an à peu près, pour les relâcher en déclarant qu’ils sont innocents. De cette manière, ils réussissent à démanteler les mouvements sociaux.

Comme pour Kabila, nous nous joignons à la demande pour la délivrance immédiate d'Angye Gaona et de tous les prisonniers politiques qui remplissent les prisons colombiennes. Et nous sollicitons de la Communauté Internationalequ’elle mette fin aux excès contre les droits de l'Homme commis le par le Gouvernement colombien.

D'autres liens :
http://poesiedanger.blogspot.com/search/label/Angye%20Gaona
http://delitdepoesie.hautetfort.com/archive/2011/02/15/en-soutien-a-angye-gaona.html
http://www.youtube.com/watch?v=OIEfIxZRlSA
http://www.facebook.com/note.php?note_id=195577683785572

1 commentaire:

Huguette Bertrand a dit…

Bonjour

Voici deux autres liens pour tenter de faire libérer Angye Gaona :

Sur mon site officiel :

http://www.espacepoetique.com/poete/poete.html

lien sur la photo d'Angye qui renvoie sur mon blog :

http://poesie-internet.over-blog.com/article-pour-la-liberation-de-angye-gaona-poete-colombienne-67279307.html

Salutation amicale

Huguette Bertrand