mercredi 8 décembre 2010

Le Vatican, Monsanto et nous



OGM : Lettre ouverte de Terre sacrée au Vatican
Postée le 08/12/2010



Communiqué du 8 décembre 2010

Deux mots de Terre sacrée à Benoit XVI, en public et en 56 langues



Pour la bénédiction de la capote, chapeau pape! Dieu le père n'aurait pas fait mieux.


Mais pour ce qui est de l'information suivante :

L'Académie pontificale du Vatican a donné fin novembre son feu vert aux plantes génétiquement modifiées (OGM), estimant qu'elles ne présentaient pas de caractère intrinsèquement dangereux. "Il n'y a rien d'intrinsèque dans le recours à l'ingénierie génétique pour l'amélioration des cultures qui rendrait dangereux les plantes elles-mêmes ou les produits qui en sont dérivés", selon une étude commandée en mai par l'Académie pontificale. (1)


Olala!: "Oui mais alors, dans l'Arche, que mettrons-nous demain en cas de déluge?

Quoi?

Brigitte Bardot revisitée avec de la fourrure de BB phoque qui lui pousse autour du cou et la marque de en Mon$anto en 3D sur le front?

Des zèbres rayés ou des zèbres à carreaux?

Des hommes avec des ailes? Des femmes avec des branchies?

Des bébés qui sauront compter jusqu'à dix mille milliards de milliards, sans les pieds?

Auront une tête de pastèque?

Des yeux d'aigle, de grenouille ou de mouche?

De minuscules zizis, insignifiants, parce qu'on ne se touche pas le zizi en classe, ni à confesse...



Quoi? Terre sacrée se méprend?

Ce que tu oublies, Vatican, c'est que pas un seul OGM fabriqué dans le monde n'a, à ce jour, servi l'Humanité.

ça se saurait! Mon$anto aurait le prix Nobel! Et il n'y aurait pas tant de suicides parmi les paysans indiens, ruinés par la tyrannie des firmes!

Pratiquement 40% des OGM actuels sont conçus de telle façon que des bidons d'herbicide doivent automatiquement être vendus avec aux agriculteurs, dépossédant au passage ces derniers d'une de leur vertu première, qui est de sélectionner toujours les meilleurs grains, qu'ils sèment au printemps suivant.

Nombre de ces OGM finissent du reste dans des ventres de cochons industriels ou dans le réservoir de nos papamobiles, sans passer par la case ventres d'humains affamés.

30% des OGM disposent d'un gène insecticide qui les gorge -jusqu'au coeur!- de 100 à 10 000 fois plus de poison mortel que ce que le paysan d'il y a 15 ans en arrière n'en pulvérisait à la surface des plants pour éloigner les insectes nuisibles.

Dis Vatican, tu en manges, toi, de ces OGM suintant de poison?

Les 30% restants résistent aux virus, aux champignons ou aux bactéries ou ont un joli tour de poitrine. La belle affaire! On applaudit?

Ah bon, Vatican? Les plantes transgéniques ne sont pas dangereuses?

Ne suffit-il pas de greffer un gène de stérilité à une espèce de plante pour voir d'autres espèces voisines environnantes devenir tout simplement stériles? Eh oui les pollens d'OGM, ça vole aussi! (Cf le fameux gène Terminator).

Les OGM ne sont en fait ni bons ni mauvais. Tout dépend de qui les fabrique, comment on les fabrique et pourquoi on les fabrique.

Actuellement 100% des profits réalisés sur les OGM vont dans les poches de milliardaires à la tête des multinationales agro-alimentaires et pharmaceutiques.

L'Humanité n'a pour l'instant profité d'aucune de ces chimères biotechnologiques. Un milliard d'êtres humains meurent toujours de faim. Et les OGM ne pourront en 2050 subvenir aux besoins de 9 à 10 milliards d'estomacs humains, à moins que tous ne deviennent subitement végétariens et que nos voitures n'aient d'un coup plus soif...

Et demain, s'il venait à l'idée de quelqu'un de greffer le gène qui produit le venin du serpent le plus dangereux au Merci Vatican d'être, une fois de plus, sorti de ta coquille pour nous dévoiler tes cornes!

Comme ça tout le monde sait qui tu es. Qui tu sers.

Il n'y a pas embrouille et confusion. Tout est clair, net et précis.





Mais Vatican, tes cornes, qui donc te les a greffées? Viennent-elles du Bélier ou du Taureau? des gosses de riches, ne risque-t-on pas de se retrouver dans un monde où les brebis n'auraient qu'à bien se tenir!

Du poisson?




(à suivre)


(1) Le physicien Nicola Cabibbo, ancien président de l'Académie pontificale, aujourd'hui défunt paix à son âme!- a participé à cette étude, aux côtés d'une quarantaine d'autres "scientifiques" dont sept membres de l'Académie. "Plus d'un milliard de personnes, sur les 6,8 milliards composant la population mondiale, sont actuellement sous-alimentées, une condition qui requiert le développement urgent de nouveaux systèmes et technologies agricoles", selon l'étude.

"L'utilisation appropriée de l'ingénierie génétique et d'autres techniques modernes dans l'agriculture contribue à faire face à ces défis", poursuit-elle. "La communauté scientifique devrait développer la recherche et le développement afin d'aider à améliorer la productivité agricole". "Un engagement particulier en faveur des agriculteurs pauvres des pays en voie de développement est nécessaire pour leur permettre d'accéder à des variétés améliorées de cultures OGM adaptées aux conditions locales", selon l'étude. (Source Académie pontificale)







Lien: http://terresacree.org/

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Hélas! Le vatican a été, est et sera toujours le bras du diable contre l'humanité. C'est aussi le support pseudo-métaphysique de l'Occidentalisme contre l'Homme.L'église "Catholique" (qui veut dire universelle), est déjà colonialiste dans l'intention même de son prédicat. Et puis, l'un des titres du pape, est bien "patriarche de l'occident", ne l'oubliez jamais.
Ces déchets ont dénaturé la Parole du Christ et porté de bons esprits à la haine de la Vérité spirituelle.

Camille Loty MALEBRANCHE