mardi 10 août 2010

Le piège européen

Interview Nigel Farage par uneautrefrance
For english readers, you can download the interview in pdf format from here.

Postant régulièrement les vidéos de Monsieur Farage, j’ai décidé de partir à sa rencontre et de vous proposer une petite interview sur ce site.

Nigel Farage est un des fondateurs de l’UKIP United Kingdom Indepedence Party mais aussi un eurodéputé sceptique.

Comme tous les résidents de la perfide Albion me direz-vous !

Trêve de plaisanterie, en fait, il a de solides arguments qu’il expose brillamment lors des sessions parlementaires.
Cela lui a valu d’être réprimandé mais cela ne l’empêche pas de continuer à défendre ses convictions avec forces.

Nous avons voulu en savoir plus et lui avons posé quelques questions :

Pouvez vous vous présentez et nous parler de votre parcours politique et pourquoi vous en êtes arrivé à un engagement aussi fort (voir les vidéos) au niveau du parlement?

Je travaillais comme négociant en produits de base (lait, métaux…) lorsque j’ai remarqué « le marché commun » – appelé à l’époque projet Européen – car il dévoyait le commerce.
Après des examens approfondis, je me suis aperçu qu’il détruisait la démocratie – en attaquant les souverainetés nationales, base des démocraties – pareillement.
En 1993, après la défaite, par des ignobles procédés, de l’opposition au traité de Maastricht, j’ai pris part à la réunion fondatrice du UK Independence Party (UKIP) et à partir de ce moment j’ai travaillé pour la Cause de la libération du Royaume-Uni de l’Europe, dont 10 ans en tant que député élu de l’UKIP au pseudo-parlement Européen.
L’hypocrisie nuisible et mégalomaniaque de l’Europe est ahurissante. Une fois perçue, elle doit être combattue.

1/ Y-a-t-il une perte de démocratie en Europe?
Très certainement ! Comme je le disais, la démocratie nationale est la seule espèce de démocratie connue. Elle ne peut pas être transférée à un niveau supranational. Plus l’Europe grandit et étend ses pouvoir, plus la démocratie disparait.

2/ Que faut-il faire selon vous pour pouvoir retrouver cette démocratie ?
Il faut se débarrasser de l’Europe bien évidement. Elle ne peut pas être réformée. Elle a été conçue spécifiquement pour la tâche qu’elle est en train d’accomplir ; et elle doit être stoppée.

3/ Comment les citoyens européens peuvent aider en ce sens ?
Former des partis anti-européen, faire campagne pour eux et les élire aux gouvernements d’où ils pourront révoquer les traités européens et retourner les pleins pouvoirs aux législatures nationales et par la-même à leur électorat.

4/ Pouvez vous nous expliquer ce qu’il se passe en backoffice du parlement?
Maquignonnage, intimidations et corruption ! Comment croyez-vous que sur douze milles propositions législatives de la commission européenne, seules trois ont été refusées ?

5/ Quelles sont pour vous les problématiques cachés et qui ne sont pas débattues publiquement ?
Le pire dans tout ça est l’étreinte qu’exerce l’Europe sur les médias – étatiques et commerciaux – avec l’argent des contribuables, pour qu’aucune voix dissidente ne puisse atteindre l’électorat et qu’aucun des partis anti-européen ne puisse avoir un accès au débat publique.
L’Europe utilise les même moyens pour s’assurer que les associations, les œuvres caritatives, les fédérations commerciales, syndicats, institutions académiques et organisations religieuses soient dirigés par des pro-européens, même si leurs membres ne le sont pas.
Ceci constitue une décapitation de la démocratie dans les derniers bastions de celle-ci.

6/ Le mot de la fin
Après avoir destitués les électorats de leurs droits, l’Europe se charge de diluer les populations, qui pourraient encore faire vivre les démocraties, en les mêlant à des contingents étrangers. Ce faisant les électorats ne seront plus cohérents – il en résultera une masse de factions aveugles qui ne seront pas capables d’exercer le pouvoir au niveau national, ce qui résultera d’un état européen non démocratique. Si nous devons arrêter ce processus avant qu’il ne soit irréversible, le Peuple doit prendre des mesures maintenant.

Vous pouvez télécharger et diffuser cette interview en format PDF en langue Française et Anglaise, une seule contrainte indiquez notre site comme source (merci à vous).

Aucun commentaire: