mardi 20 octobre 2009

On nous prend pour des vaches à lait

Dans la série: "On nous prend pour des vaches à lait"
Les chiffres ci-dessous sont issus du rapport des comptes de la Sécu:

a Une partie des taxes sur le tabac, destinée à la Sécu, n'est pas reversée. 7.8 milliards
b Une partie des taxes sur l'alcool, destinée à la Sécu, n'est pas reversée. 3.5 milliards
c Une partie des primes d'assurances automobiles destinée à la Sécu, n'est pas reversée 1. 6 milliards
d La taxe sur les industries polluantes destinée à la Sécu, n'est pas reversée 1.2 milliards
e La part de TVA destinée à la Sécu n'est pas reversée. 2.0 milliards
f Retard de paiement à la Sécu pour les contrats aidés 2.1 milliards
g Retard de paiement par les entreprises 1.9 milliards

En faisant une bête addition, on arrive au chiffre de 20 milliards d'euro.

Conclusion, si les responsables de la Sécu et nos gouvernants avaient fait leur boulot efficacement et surtout honnêtement,
les prétendus 11 milliards de trou seraient aujourd'hui 9 milliards d'excédent.

Or Pour combler "le déficit" de la sécu, nos chers gouvernants ont trouvé que le mieux,
serait de nous faire payer (encore...)

A Dorénavant, sur une consultation médicale, nous versons 1 euro,
B Nous sommes restreints lors de nos arrêts maladie ...
C Nous devons consulter un généraliste avant de voir un spécialiste ...
D Pour tout traitement de plus de 91 euro, nous en sommes de 18 euros de notre poche,
E Taxe de 0,50c sur les boites
F etc.......

Si les pouvoirs publics étaient seulement convaincus qu'il nous faut consommer 5 fruits et légumes par jour
pour sauver notre santé et donc l'assurance maladie, ils supprimeraient la TVA sur ces produits !

Cordialement.

Evelyne DUBIN
Secrétaire Générale INDL

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Nous sommes des "vaches à lait" : malgré plusieurs révolutions, le genre est toujours dirigé par des "z'élites" imbéciles et bornées qui ne ne s'intéressent juste qu'à leur situation sociale !... La cloison avec de vulgaires gangsters est mince : Henry Kissinger nous traitait de "consommateurs inutiles", modernisation du système antique qui divisait la population entre les "utiles à la Polis" (Cité) et les "inutiles" = esclaves + étrangers !... A Sparte, les meurtres d'ilotes étaient quotidiens pour maintenir un entraînement guerrier et empêcher tout embryon d'organisation !... La formule moderne est encore plus efficace en contraignant les "inutiles" à financer l'entretien de la Société contrôlée par les "maîtres" et qui fonctionne prioritairement à leur profit !...

Ceci restera le schéma général ... tant que l' humanité ne développera pas un "logiciel" mental qui lui permettra enfin de se débarrasser de cette caste de vampires !... Il devra réussir là où la révolution d'Octobre a échoué ... dans ses projets fondamentaux, en tout cas !...


Max evans